26 décembre 2018
Hausse de 7,62 % à Saint-Basile-le-Grand
Par: Denis Bélanger

Parmi les investissements prévus, notons le remplacement du système de réfrigération de l’aréna Jean-Rougeau.

Les résidents de Saint-Basile-le-Grand encaisseront en 2019 une augmentation de taxes plus élevée que la plupart des résidents des municipalités voisines. Ils paieront en moyenne 224 $ de plus qu’en 2018, ce qui correspond à une augmentation de 7,62 %.

À Belœil, la hausse de taxes est de 0,84 % (environ 25 $), 3,29 % à Mont-Saint-Hilaire (115 $) et 2,97 % (75 $) à McMasterville, pour ne nommer que quelques municipalités qui à l’instar de Saint-Basile-le-Grand seront desservies en 2019 par la nouvelle régie des incendies. Selon les élus grandbasilois, la hausse notable est nécessaire en raison de la stagnation du rôle d’évaluation foncière, des contraintes liées au développement imposées par la Communauté métropolitaine de transport (CCM), des investissements majeurs en infrastructures et des quotes-parts à verser aux organismes régionaux.

Le taux de taxation résidentiel monte de 0,02 $ pour se situer à 0,77 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. Du côté des tarifs municipaux, seule la gestion des matières résiduelles augmente de 15 $.

Le propriétaire d’une maison moyenne évaluée à 328 400 $ en 2019 (212 750 $ en 2018) recevra un compte de 3166,82 $.

Voulant réduire au maximum les dépenses, le conseil municipal a décidé entre autres de réduire le nombre de représentations des « Dimanches sur le parvis », d’annuler le Marché champêtre de Noël et de reporter la campagne de sensibilisation sur les matières putrescibles.

Budget
La Ville de Saint-Basile-le-Grand a adopté le 17 décembre un budget équilibré de 26,03 M$. Le conseil municipal a aussi procédé à̀ l’adoption du programme triennal en immobilisations (PTI) pour les années 2019-2020-2021 qui s’élève à 38,6 M$, et qui prévoit ainsi des investissements de 18,1 M$ en 2019. La Municipalité est admissible à des subventions de l’ordre de 7, 9 M$.

Parmi ces investissements, notons la poursuite du plan d’intervention en infrastructures par la réfection de l’avenue du Mont-Bruno et de la rue Champagne, le remplacement du système de réfrigération de l’aréna Jean-Rougeau, la poursuite de l’agrandissement de la mairie et la poursuite des travaux du secteur Pont-de-Pruche.

image