7 décembre 2016
Hausse de 15$ pour les maisons de Belœil
Par: Karine Guillet
La maison moyenne de Belœil dans six autres municipalités

La maison moyenne de Belœil dans six autres municipalités

BELOEIL Le compte de taxes des propriétaires belloeillois devraient subir une hausse limitée à 0,5% l’an prochain, principalement en raison d’un nouveau rôle d’évaluation.

En raison de ce nouveau rôle, la valeur de la maison moyenne unifamiliale bondit de 274 400$ à 288 000$ l’an prochain, une hausse de presque 5%.

Le taux de taxe foncière de base pour les résidences unifamiliales diminuera, passant de 0.7980$ du 100$ d’évaluation à 0,7670$/100$. La taxe pour les matières résiduelles diminuera pour sa part de 27$, pour se situer à 149$. Pour la maison moyenne, l’impact sera d’environ 15$.

Les taxes représentent 84% des revenus de la municipalité. Parmi les autres sources de revenus, la municipalité tire également profit de la cour municipale, qui lui rapporte plus de 800 000$ par an et de subventions, en vertu desquelles elle reçoit 814 000$.

Limiter l’impact de la hausse des quotes-parts

Le budget total de Beloeil s’élèvera à 40,4 M$, une hausse de 1,4 M$ comparé à 2016. 

Pour le budget 2017, le conseil souhaitait limiter la hausse de taxe à l’Indice des prix à la consommation, à 0,6% en octobre, tout en stabilisant la hausse des quotes-parts aux régies [eau, police, transport,etc.]. Dans l’ensemble, les quotes-parts de Beloeil devraient augmenter de 1,42%. 

Beloeil devra payer cette année 9100$ de plus à la Régie intermunicipale de transport adapté de la Vallée-du-Richelieu (RITAVR), une hausse de 12,6% de sa quote-part. La Régie intermunicipale de police coûtera également 92 600$ de plus à Beloeil l’an prochain, une hausse de 2,7% qui portera la contribution totale de la Ville au service de police à 3,5 M$.

@ST:Projets

@R:Les élus souhaitaient également travailler à la réfection des routes et à la réhabilitation des conduites d’aqueduc et d’égout. Au total, Belœil prévoit dépenser 6 M$ pour des travaux reliés aux infrastructures, dont 3M$ pour le pavage de rues. Parmi les rues pavées l’an prochain, on retrouve les rues Bourgeois, Saint-Pierre, Union, Vauquelin, Vincent-Massey et le Boulevard Yvon-L’Heureux Sud.

Les investissements dans les parcs sont également une priorité pour 2017. La municipalité se réserve d’ailleurs près d’un demi-million pour des travaux liés aux loisirs tel que l’amélioration des pistes cyclables et l’installation de modules de jeux dans le Domaine Prévert, dans le Nord de la ville.

La Ville doit également se réserver 193 400$ en prévision des élections municipales de l’automne prochain.

image