10 février 2016
François Rocheleau fait sa place dans les rangs collégiaux
Par: Denis Bélanger
François Rochelau.

François Rochelau.

Un double défi attendait cette saison le footballeur de Saint-Basile-le-Grand, François Rocheleau. En plus de jouer dans une nouvelle ligue, le jeune homme a été muté à une nouvelle position. Il a bien répondu aux attentes alors que ses exploits lui ont mérité une nomination sur l’équipe d’étoiles de la première division du circuit collégial.

À ses deux précédentes saisons, Rocheleau a fait la pluie et le beau temps essentiellement en tant que porteur de ballon dans l’uniforme des Cactus du Collège Notre-Dame. En 2014, il avait inscrit un impressionnant total de 20 touchés en huit parties, dont 17 au sol. Des statistiques qui lui ont valu le titre de joueur par excellence du football juvénile division 1.

Dans les rangs collégiaux, Rocheleau a choisi de porter cette année les couleurs des Phénix du Collège André-Grasset. D’autres institutions collégiales le courtisaient, mais il souhaitait vraiment étudier à André-Grasset, où il est inscrit en Sciences humaines – profil administration.

Le personnel entraîneur a toutefois décidé de confier à François un rôle de receveur. Le principal intéressé reconnaît que «ça lui a pris un certain temps» pour s’adapter. «Premièrement, la différence entre le collégial et le juvénile est notamment l’aspect physique et la vitesse. Pour ce qui est du changement de position, la différence se situe notamment sur le fait de travailler sur les détails.»

En neuf parties régulières, François Rocheleau a effectué 48 réceptions pour un total de 557 verges et cinq touchés. Il a aussi été utilisé pour les retours de botté. En huit occasions, il a récolté 121 verges et a inscrit 1 touché. Grâce à ces statistiques, le jeune homme a obtenu une invitation à l’International Bowl pour une deuxième année consécutive. Disputée récemment au Texas, cette partie a opposé le Canada aux États-Unis. Les joueurs américains ont eu le dessus.

Sur la bonne voie

François Rocheleau se réjouit aussi des succès collectifs. Son équipe, qui en était à sa première saison dans la première division, a terminé au 5e rang du classement grâce à une fiche de 5 victoires et 4 défaites. Les Phénix ont toutefois subi la défaite, par un maigre 3 points, au premier tour des éliminatoires contre les Spartiates du Vieux-Montréal. «André-Grasset est sur la bonne voie. Nous avons eu un excellent recrutement, c’est de bon augure pour les années à venir.»

Le Granbasilois devrait disputer deux autres saisons avant de percer les rangs universitaires. Mais il est hors de question pour François de commencer à rêver à sa carrière universitaire. «Le but est de gagner en équipes et toutes les saisons sont importantes.»

image