11 avril 2017
Ford se réinstalle à Saint-Basile-le-Grand
Par: Denis Bélanger
Ford se réinstalle à Saint-Basile-le-Grand

Ford se réinstalle à Saint-Basile-le-Grand

Un autre concessionnaire automobile ouvrira ses portes sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier à Saint-Basile-le-Grand, soit Ford Saint-Basile. Les propriétaires espèrent pouvoir accueillir ses premiers clients dès le mois de juin prochain.

:Les hommes d’affaires Étienne Borgeat et Charles-André Bilodeau  du Groupe Krono sont derrière ce projet de 8 M$ qui créera une quarantaine d’emplois.  Le Groupe possède déjà Chambly Kia et compte éventuellement ajouter d’autres concessions automobiles dans son giron.  L’entreprise avait aussi été en lice pour obtenir la concession Porsche Rive-Sud. «Nous allons toutefois nous concentrer un bon cinq ans sur ce nouveau magasin», explique Charles André-Bilodeau, un natif de Saint-Bruno-de-Montarville.

Il y a pourtant de la congestion sur la 116 en matière de commerces de ventes de voiture. Hyundai, Honda et Chrysler ont déjà un pied à terre à Saint-Basile-le-Grand. Quelques mètres plus loin à Saint-Bruno-de-Montarville, on retrouve aussi Nissan et Audi. Rappelons que l’homme d’affaires Pierre Deschênes opérait Mont-Bruno Ford avant de fermer le commerce il y a plus d’une décennie. Une réalité qui n’inquiète nullement Charles André-Bilodeau. «Ça fait longtemps que je travaille sur le dossier. C’est une marque que j’adore et un projet qui m’excite grandement.»

Les locaux de Ford Saint-Basile seront situés tout près du Buffet Tony De Provence (99, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier). Les travaux de construction du nouveau bâtiment  devraient commencer en avril.

Le nouveau concessionnaire, d’une superficie de 35 000 pi2, disposera ainsi d’une salle d’exposition pouvant accueillir une quinzaine de véhicules, un parc automobile de plus de 250 véhicules, une aire de service accueillant 16 baies de service dont 3 baies dédiées aux camions et 2 baies d’esthétique. Une aire d’attente, comprenant un mur végétal et un café-bistro santé, ainsi qu’une salle d’entraînement seront aménagés pour les clients et les employés.

«La relation que nous voulons développer et entretenir avec nos clients et employés va bien au-delà des véhicules et du service, commente pour sa part Étienne Borgeat. Nous avons voulu créer un lieu où tous sont bienvenus et se sentent confortables. Nous n’avons rien laissé au hasard. La lumière, les sons et même les odeurs ont fait l’objet d’une réflexion.»

image