7 mai 2016
Finales LHJMQ: match reporté en raison d’un tuyau percé
Par: L'Oeil Régional
Les employés de la ville de Rouyn-Noranda tentent de trouver une manière de colmater la brèche.

Les employés de la ville de Rouyn-Noranda tentent de trouver une manière de colmater la brèche.

Un employé du service des arénas de la Ville de Rouyn-Noranda a percé un tuyau de réfrigération lors du premier entracte forçant ainsi le report de la rencontre prévue entre les Huskies et les Cataractes.

Le directeur du service des arénas Paul Hurtubise a expliqué ce qui s’est passé. «Après la première période, le préposé a percé son trou pour installer le filet comme il le fait normalement, mais malheureusement, il a passé trop près d’un tuyau de saumure, qui est le réfrigérant sous la glace. C’est alors que ça a commencé à gicler.»

Paul Hurtubise n’a pas jeté la pierre à son employé. «C’est involontaire. Ça aurait pu arriver à n’importe qui. C’est une malchance. Ce qui est arrivé, c’est que l’ancrage de but descend dans le béton. À l’usure, on a grugé un côté du tuyau de métal qui descend dans le béton, cela a fait en sorte que le tuyau de saumure est devenu vulnérable», a-t-il indiqué.

Décision samedi

Le commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau a expliqué ce qui allait se passer pour la suite des choses. «À midi, je vais prendre une décision si le match est en mesure d’être repris. Si c’est possible, il sera joué demain à 16h ici», a-t-il exposé.

«S’il est repris, les Cataractes devront m’indiquer à quel moment ils comptent reprendre leurs matchs. Ce sera lundi et mardi ou mardi et mercredi», a-t-il continué.

Publicité – Lire la suite de l’article ci-dessous

«Si le match n’est pas en mesure d’être joué, la rencontre sera jouée comme prévu dimanche à Shawinigan. Les rencontres 4 et 5 seront joués mercredi et vendredi à Rouyn-Noranda et les autres dimanche à Shawinigan et lundi ici», a-t-il ajouté.

Une mauvaise interprétation du règlement a amené à croire que le match recommencerait à 0 à 0. Ainsi, le match s’amorcera en deuxième période avec le score de 2 à 1 en faveur des Huskies.

Une chance

L’organisation rouynorandienne sait qu’elle devra éponger les frais supplémentaires. «On a réussi à annuler leur avion avant qu’il ne parte de Montréal. C’est un des bons côtés à tout ça», a laissé tomber Ian Clermont.

Les Huskies ont aussi pris le temps d’identifier les partisans ce soir. «Ceux qui n’avaient plus leur billet ont pu s’identifier à la billetterie et nous serons en mesure de remettre de nouveaux billets. Ceux qui ont conservé le leur, et bien, il pourra être rescanné», a expliqué Ian Clermont.

«C’est une situation non conventionnelle, on se débrouille comme on peut», a-t-il ajouté.

Course contre la montre

Les employés de la Ville amorcent ainsi une course contre-la-montre alors qu’ils ont jusqu’à midi pour régler ce problème. «Ce sont des gars compétents. J’ai confiance que d’ici une couple d’heures, le système soit remis en marche», a soutenu Paul Hurtubise.

Son équipe avait tenté de réparer la fuite en insérant une vis. «La dernière fois, nous avions réussi avec cette méthode. Cette fois, le tuyau a fendu d’un pouce. Ça fait en sorte que nous n’avons pas le choix de couper le béton et de rabouter un autre tuyau à cet endroit», a-t-il signalé.

Néanmoins, cet épisode leur a permis de tirer des leçons. «On ne remettra pas du ciment parce que ça avait plus nui qu’autre chose. Ici, on va mettre de la neige et la faire durcir le temps que la saison des Huskies finisse», a-t-il mentionné.

image