13 janvier 2017
Finale controversée: Gavrilovic disqualifié
Par: L'Oeil Régional
Strahinja Gavrilovic, retenu par l'arbitre à la suite du combat.

Strahinja Gavrilovic, retenu par l'arbitre à la suite du combat.

Vallée remporte une sixième victoire professionnelle.

Vallée remporte une sixième victoire professionnelle.

COMBAT. La gala TKO 37: Rivals a eu droit à une finale absolument inattendue alors que Strahinja Gavrilovic a été disqualifié pour conduite antisportive dans son duel face au Chamblyen, Jo Vallée. Vallée a donc hérité de la victoire.

Gavrilovic semblait pourtant avoir porté le coup de grâce à son rival, moins d’une minute après le début du combat.

L’arbitre Philippe Chartier a cependant disqualifié le combattant de Sherbrooke pour s’être acharné à la toute fin du duel, une décision qui n’a pas plu au promoteur de l’organisation d’arts martiaux mixtes, Stéphane Patry.

«C’est pathétique, c’est ridicule que ça se termine comme ça, affirme celui qui est aussi l’agent de Jo Vallée. Ça n’a rien à voir avec Jonathan. Si on parle d’un sport, si on parle de réglementation, si les gens apprécient ce sport-là et le considèrent aussi sérieux que la LNH ou la NFL, une situation comme celle-là ne peut pas arriver.»

Stéphane Patry a tout de même tenu à condamner le geste de Gavrilovic, mais ne croit pas qu’il aurait dû subir la défaite.

«Gavrilovic, ce n’est pas correct ce qu’il a fait à la fin du combat, nuance Patry. Suspends-le 10 ans, suspends-le à vie, mais tu ne peux pas lui enlever sa victoire.»

Sixième victoire pour Vallée

Malgré la controverse entourant le combat, le Chamblyen Jo Vallée (6-1) ressort du gala TKO 37 avec une sixième victoire professionnelle.

Le combattant s’est tout de même dit déçu de la tournure des événements, mais regarde de l’avant.

«Des fois, un arbitre ou des juges prennent de mauvaises décisions, je ne le cacherai pas, ce n’est pas ce que je voulais, affirme Vallée. J’ai voulu plus me commettre, je voulais prouver que j’étais capable de me battre, mais une erreur à ce niveau-là, c’est coûteux.»

«Je vais m’assurer que ça ne se reproduise plus», ajoute le combattant qui s’entraîne avec Tristar South, à Longueuil.

Le combattant de 33 ans est sur une lancée de cinq gains d’affilée. Sa dernière défaite remonte au 28 mars 2015.

Pas de contestation possible

Le promoteur a aussi déploré le fait que la décision ne puisse pas être renversée.

«Il n’y a aucun processus d’appel au Québec pour des décisions comme celles-là, rapporte-t-il. On ne pourra jamais rien changer à la décision, mais il y a des incompétents qui ont pris des décisions incompétentes. Je vais faire tout en mon pouvoir pour que ça ne se reproduise plus.»

Gavrilovic en furie

Strahinja Gavrilovic a quitté l’octogone en furie après l’officialisation de la décision.

Pour le combattant qui s’entraîne au Complexe BTT Canada-Beloeil de Saint-Mathieu-de-Beloeil, il s’agit d’une quatrième défaite de suite.

Autres textes à lire

Charles Jourdain l’emporte sur Michaël Cyr

Capony expéditif

La fiche de Louis Jourdain souillée

image