17 mars 2020
Fin du hockey organisé pour le moment
Par: Denis Bélanger

Jean Bédard, lors de l’annonce de l’octroi de l’organisation de la Coupe Telus à Saint-Hyacinthe. Photothèque | L’Œil Régional ©

La pandémie de COVID-19 n’affecte pas seulement les ligues professionnelles. Tous les circuits sanctionnés ont suspendu ou annulé leur saison.

Publicité
Activer le son

Les associations de hockey mineur de Belœil, du Comité des jeunes Riverains (Mont-Saint-Hilaire et les environs) et de Saint-Basile-le-Grand ont mis un terme à leurs activités à la suite de la décision de Hockey Québec d’annuler jeudi soir toutes les activités de hockey mineur pour le reste de la saison. Les Montagnards du Collège Saint-Hilaire ont également vu leurs activités être annulées pour le reste de la saison comme toutes les autres formations de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS).

La Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) a évidemment elle aussi annulé ses activités pour le reste de la saison, alors qu’elle avait lancé ses séries éliminatoires il y a quelques semaines. Les équipes du circuit étaient déjà rendues à l’étape du deuxième tour.

Les Gaulois de Saint-Hyacinthe s’étaient qualifiés pour les quarts en éliminant en première ronde le Blizzard de Saint-François. Au deuxième tour, la formation maskoutaine avait retrouvé sur sa route les Chevaliers de Lévis, deuxième tête de série. Les Gaulois ont échappé la semaine dernière les deux premiers matchs de la série 3 de 5 au domicile des Chevaliers. Ils devaient en principe retrouver leurs partisans samedi dernier pour éviter l’élimination.

La Coupe Telus, le championnat canadien devant regrouper les cinq champions des circuits provinciaux et l’équipe hôtesse, a été ainsi annulée. Le tournoi devait avoir lieu à Saint-Hyacinthe du 20 au 26 avril. Les détenteurs de billets seront remboursés.

Le président du comité organisateur, Jean Bédard, s’est dit profondément attristé de cette décision qui met un terme au travail « gigantesque » du comité et de plus de 200 bénévoles pour mettre sur pied cet événement. « Nous sommes tout à fait conscients que le bien collectif de toute la communauté doit prévaloir en ces moments de proactivité pour réduire la propagation de la COVID-19. Les mesures annoncées par les gouvernements sont bien fondées et nous devons malheureusement nous y soumettre afin d’assurer la sécurité de tous. »

La Coupe Telus se tient en alternance dans chacune des cinq régions du Canada et c’était au tour du Québec d’accueillir l’édition 2020. Notons que l’organisation de l’édition 2021 avait été attribuée à Sydney, en Nouvelle-Écosse.

image