28 novembre 2018
Fin du cannabis sur la voie publique
Par: Vincent Guilbault
Les fumeurs ne pourront plus consommer de cannabis dans les endroits publics.
Photo: Archives

Les fumeurs ne pourront plus consommer de cannabis dans les endroits publics. Photo: Archives

À l’instar de McMasterville, les municipalités de Belœil, d’Otterburn Park et de Mont-Saint-Hilaire ont respectivement modifié leur règlement municipal concernant le bon ordre et les nuisances pour inclure un passage concernant le cannabis.

Dans les trois cas, il est non seulement interdit de consommer ou d’exhiber du cannabis ou ses produits dérivés dans les lieux publics, mais il est aussi interdit d’être sous influence d’un stupéfiant. Cette interdiction s’étend aux lieux publics comme le transport en commun, les abribus, la voie publique, les magasins et les espaces communs et leurs stationnements.
Belœil va aussi modifier sa réglementation relative à l’urbanisme afin d’établir des zones de production, de transformation et de vente autorisées sur le territoire. Pour la production et la transformation, la Ville favorisera certains espaces agricoles et industriels. Pour ce qui est de la vente, la seule zone autorisée sera aux abords de l’autoroute 20.
Rappelons que la Société québécoise du cannabis (SQDC) a approché la Ville pour établir une succursale sur le territoire de Belœil.
Belœil a lancé en septembre dernier un sondage qui a été répondu par 263 citoyens concernant l’implantation d’une succursale. Environ 17% des commentaires s’opposaient à sa venue.

image