22 octobre 2016
Exposition sur le Capitaine Bonhomme
Par: Denis Bélanger
Un égoportrait avec le Capitaine Bonhomme, ça vous dit?

Un égoportrait avec le Capitaine Bonhomme, ça vous dit?

L’exposition comprend plus de 50 objets ayant appartenu au Capitaine Bonhomme qui avait pour vrai nom Jean-Noël Croteau.

L’exposition comprend plus de 50 objets ayant appartenu au Capitaine Bonhomme qui avait pour vrai nom Jean-Noël Croteau.

De nouvelles générations pourront découvrir l’œuvre du Capitaine Bonhomme, alias Michel Noël, grâce à l’exposition permanente Les sceptiques seront confondus présentée à la bibliothèque Armand-Cardinal de Mont-Saint-Hilaire.

Décédé en juin 1993, ce chanteur, comédien et écrivain, qui a marqué les enfants de son époque, a habité dans le décor de la montagne pendant 38 ans. Michel Noël avait été le président d’honneur des festivités du 25e anniversaire de Mont-Saint-Hilaire. Quelques années après sa mort, en 1998, une première exposition à son effigie avait été présentée.

«C’est ici qu’il a décidé d’élever sa famille. Il était très attaché à Mont-Saint-Hilaire et à sa maison avec sa petite tour bleue. C’est là qu’il écrivait et c’est là aussi qu’il a terminé ses jours. C’était tout à fait normal qu’il prenne place ici», explique la responsable de la culture à la municipalité, Lucie Blanchet.

Plus d’une cinquantaine d’objets ont été légués par la famille à la bibliothèque. Le costume de marin, un jeu de société de cirque, des marionnettes, la carte du monde du capitaine, ainsi que des napperons du restaurant Chambord sur lesquels M. Noël écrivait sont notamment exhibés. Les visiteurs pourront de plus visionner sur une tablette électronique quelques capsules vidéo ainsi que prendre un égoportrait avec le capitaine à l’entrée de la bibliothèque. La conception et la mise sur pied de l’exposition ont coûté 5000$ à la municipalité.

«Il y a beaucoup de gens de 45 ans qui nous disent “Ti-cul, mes parents ne me racontaient pas d’histoires. Ils n’avaient pas le temps. Ils travaillaient et tout. Qui me racontaient des histoires? C’est le Capitaine, Fanfreluche, Patof…” C’est toute une génération qui a été bercée par les histoires du Capitaine», ajoute Mme Blanchet.  

La famille de Michel Noël a contacté la municipalité en janvier dernier à la suite du dévoilement des activités du 50e anniversaire. C’était la volonté de sa veuve, Rita Céré, de léguer des objets à la bibliothèque pour permettre à d’autres générations de connaître son capitaine. Mme Céré n’a toutefois pas pu voir le résultat final, ayant rendu l’âme le 19 mars dernier. «Elle aurait bien aimé ça. Moi, j’ai trouvé l’exposition pas mal bien»,  souligne Mireille Noël, la fille du Capitaine.

L’exposition a été inaugurée samedi en présence de plusieurs membres de la communauté artistique, dont Michel Barrette. Ce denier a d’ailleurs souligné l’importante influence que Michel Noël a exercée autant sur sa carrière d’humoriste que sur sa personne. De son côté, Janette Bertrand, qui ne pouvait être présente, a rédigé un mot qui a été lu lors de l’inauguration. «Pendant des années, j’ai eu le plaisir de travailler avec Michel d’abord dans Toi et Moi et puis dans Quelle Famille! Quel acteur, quel homme! Toujours de bonne humeur, toujours en retard, mais en nous inventant à mesure des excuses incroyables qui nous faisaient tellement rire.»

 

 

image