30 avril 2020
Espoir pour le marché public de Mont-Saint-Hilaire
Par: Denis Bélanger

L’an dernier, de la fin juin jusqu’à la mi-septembre, le marché public a eu une moyenne de 565 visiteurs. Photothèque |L’Œil Régional ©

Le marché public de Mont-Saint-Hilaire pourrait avoir lieu cet été puisque l’activité est considérée comme un service essentiel. Les responsables du dossier planchent sur une proposition à soumettre prochainement aux élus.

Publicité
Activer le son

La Ville confirme que, dans l’éventualité où le marché public revenait pour une deuxième année, la formule serait repensée afin de respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale. « Cela implique d’emblée qu’il n’y aura pas de tables de dégustations, que le nombre de personnes présentes sur le site sera revu à la baisse, qu’il y aura distanciation entre les producteurs, mais aussi avec les consommateurs. Il y a beaucoup de choses à évaluer », précise la porte-parole de la Municipalité, Julie Benjamin.

Diane Séguin, directrice générale de l’organisme Marchés d’ici-grandeur nature, qui assure la gestion du marché public de Mont-Saint-Hilaire, avance qu’elle travaille sur une formule double. « Notre proposition permettra aux gens de faire leur commande d’avance et d’aller simplement la chercher à un endroit précis ou encore de choisir leurs aliments sur place. Nous ferons notre plan et nous le soumettrons au conseil qui prendra la décision de le tenir ou non. »

De son côté, le conseiller municipal Émile Grenon Gilbert estime que le marché public prend toute son importance en temps de crise. « La crise nous fait réaliser que dépendre des autres nations pour se nourrir n’est pas une solution durable et environnementale. Selon moi, on assiste à une prise de conscience collective qui annonce un changement d’habitude de consommation. Un marché public est historiquement synonyme de résilience des peuples. »

image