1 mars 2018
Saint-Mathieu-de-Beloeil
Entente hors cour d’un demi-million
Par: Denis Bélanger

Hôtel de ville de Saint-Mathieu-de-Belœil. Photo: Gracieuseté

La municipalité de Saint-Mathieu-de-Belœil vient d’approuver un règlement hors cours qui l’engage à verser 500 000 $ à un entrepreneur qui avait entamé des procédures judiciaires. Une somme qui représente plus de 8 % du budget de la municipalité qui s’élève à 5,8 M$, en 2018.

Le litige date de quelques années, alors que l’entreprise C. & R. Ménard avait déposé une poursuite réclamant un dédommagement à la suite d’un projet de travaux de construction du réseau d’égout dans le secteur B de la municipalité, ainsi que du pavage et de l’aqueduc. Le règlement d’emprunt relié au projet avait été adopté en 2013.

L’entente a été approuvée lors de la dernière séance du conseil municipal alors que le procès devait se tenir du 6 au 16 février. Le paiement doit être fait dans les 30 jours de l’acceptation de la quittance.

Pour payer l’entrepreneur, Saint-Mathieu-de-Belœil a été obligé d’emprunter la somme à un taux de 3,2 % à la Caisse Desjardins Belœil/Mont-Saint-Hilaire. Le montant total de l’emprunt est de 572 000 $. S’ajoute aux intérêts le montant de 11 000 $ pour couvrir les frais d’émission d’obligations. Selon le maire Normand Teasdale, cette entente aura un impact de 10 $ de plus sur le compte de taxes des citoyens concernés. Environ 200 résidences seront taxées. «Nous sommes bien contents que ce dossier soit réglé. On va pouvoir passer à autre chose», a ajouté M. Teasdale.

image