21 décembre 2018
Hockey féminin
Émilie Lavoie franchit les étapes une à la fois
Par: Denis Bélanger

Émilie Lavoie. Photo gracieuseté

L’hockeyeuse de Belœil de 17 ans Émilie Lavoie ne s’en cache pas, elle aimerait un jour porter les couleurs du Canada aux Jeux olympiques. Son idole est nulle autre que la double médaillée d’or Marie-Philip Poulin. Lavoie a maintenant un beau parcours à son actif et la prochaine étape importante dans ce rêve est une participation prochaine aux Jeux du Canada.

La jeune attaquante est tout près du but. Elle est l’une des 23 joueuses à avoir été invitées au camp de sélection de l’Équipe Québec qui se tiendra du 20 au 23 décembre. Les joueuses disputeront des parties hors-concours contre des joueuses des Canadiennes, dont Marie-Philip Poulin et une autre olympienne en Lauriane Rougeau. L’alignement final sera dévoilé au retour du congé des fêtes.

« Je ne suis pas surprise d’être rendue aussi loin. J’avais fait partie de l’équipe Québec aux championnats canadiens, mais je sais bien qu’il n’a jamais rien de garanti, reconnaît-elle. Ce serait tout un honneur pour moi de représenter le Québec une autre année de suite, en plus que nous avons une médaille à défendre. J’aimerais me donner corps et âme pour donner un nouveau podium au Québec. »

Émilie Lavoie devient une habituée des grands rendez-vous. En 2016, elle et plusieurs autres joueuses de la Vallée-du-Richelieu ont gagné la finale de la Coupe Esso qui confirme la suprématie canadienne au niveau midget AAA dans les rangs féminins. « Participer aux Jeux du Canada, ce serait encore plus gros. »
Les Jeux du Canada seront présentés à Red Deer en Alberta du 15 février au 3 mars.
Un rêve possible
Émilie Lavoie n’oubliera certainement pas de sitôt la finale olympique de hockey des Jeux de Sotchi en Russie en 2014, année où le Canada a conservé l’or de façon in extremis grâce à une performance de deux buts de son idole Marie-Philip Poulin. « Elle est inspirante pour ce qu’elle fait tant sur la glace qu’à l’extérieur. J’assiste toujours aux rencontres de l’équipe canadienne pour en tirer des trucs importants. »

Chose certaine, des personnes du milieu sportif amateur reconnaissent son potentiel. La Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) a annoncé que Lavoie recevrait une bourse de 3000 $ sur trois ans dans le cadre des bourses collégiales et universitaires. En effet, l’attaquante fait ses débuts dans le hockey collégial cette année avec les Lynx d’Édouard-Montpetit. « C’est gratifiant de recevoir cette bourse. Ça t’encourage à travailler fort chaque jour pour t’améliorer. »

Émilie Lavoie a su s’ajuster rapidement à son nouveau calibre de jeu où elle a pu continuer à démontrer ses habiletés offensives.

image