6 novembre 2020
Football scolaire
Édouard St-Amand défendra les couleurs du Vert & Or
Par: Denis Bélanger

Édouard St-Amand

Le footballeur de Mont-Saint-Hilaire Édouard St-Amand vient d’être recruté par la formation du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. Une nouvelle qui vient certainement mettre un baume sur cette année 2020 remplie de déception en raison de la pandémie de la COVID-19.

Publicité
Activer le son

St-Amand avait l’embarras du choix alors que toutes les équipes universitaires du Québec l’ont approché. Les études ont joué un rôle important dans sa décision. « Ce n’était pas facile, ce sont tous de bons programmes de football ici. Ça s’est joué à la fin entre Montréal et Sherbrooke. J’ai choisi cette dernière, car il est possible entre autres de faire mes cours en présentiel. Je suis tanné de faire l’école à la maison », rapporte St-Amand, qui termine actuellement ses études collégiales au Cégep Édouard-Montpetit.

Le joueur de ligne défensive pourra s’acclimater dans l’environnement du Vert & et Or dès cet hiver où il entamera ses études en administration des affaires. « Je suis vraiment excité de passer à une autre étape de ma vie. J’ai vécu chez mes parents au collégial. Là, j’ai hâte d’aller vivre en appartement. En plus, je retrouverai de bons amis à Sherbrooke. »

Il s’amènera à son premier camp d’entraînement universitaire avec des attentes réalistes. « C’est sûr qu’à la première année, il est difficile de se tailler un poste comme partant. C’est tout à fait normal. J’espère de pouvoir jouer sur les unités spéciales pour avoir du temps de jeux de cette façon-là. »

Un beau parcours

Édouard St-Amand a commencé à jouer au football avec les Pirates du Richelieu pendant trois saisons. Il a ensuite enfilé l’uniforme des Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe. Il fait le saut dans les rangs collégiaux en 2018 avec les Lynx d’Édouard-Montpetit. À sa première saison avec les Lynx, il a été nommé recrue de l’année. En 2019, il a été élu joueur de ligne défensive de l’année. En 2020, il était capitaine de l’équipe.

« Quand j’étais jeune, je n’avais pas d’intérêt pour le football. Je ne voyais pas ça comme un sport atteignable. Un de mes amis du primaire m’a dit de venir essayer ça. Ça n’a pas été trop long pour que j’aie la piqure. Ce sport me passionne depuis ce temps-là. »

Fin abrupte avec les Lynx

L’interdiction de la pratique des sports d’équipe en zone rouge aura mis un terme au séjour de St-Amand avec les Lynx. Une situation qui lui laisse un goût amer. « L’an dernier, nous avons atteint la finale. Cette équipe était prête à aller plus loin. Pour certains joueurs qui n’iront pas dans les rangs universitaires, c’est la fin de leur carrière de footballeur. C’est plate que ça se termine de cette manière pour eux. »

La pandémie aura aussi privé Édouard St-Amand de jouer pour la première fois avec son frère Gregory qui devait faire ses débuts en 2020 avec les Lynx. « C’est une grosse déception, ça aurait été la seule saison à vie que nous aurions pu jouer ensemble. »

image