17 janvier 2019
Duvernay-Tardif et les Chiefs à une victoire du Super Bowl
Par: Denis Bélanger

Laurent Duvernay-Tardif avait prédit en juin dernier au Tailgate caritatif tenu à Belœil que son équipe participerait au Super Bowl. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le footballeur originaire de Mont-Saint-Hilaire, Laurent Duvernay-Tardif, et ses coéquipiers des Chiefs de Kansas City auront la chance de jouer la semaine prochaine à domicile pour mériter leur billet pour le Super Bowl, la grande danse de la National Football League.

Fiers d’une fiche en saison régulière de 12 victoires et 4 revers, les Chiefs avaient obtenu un congé pour le premier tour des éliminatoires en plus de s’être assurés d’avoir l’avantage du terrain pour toutes les confrontations de la conférence américaine.

Samedi dernier aux éliminatoires de division, la troupe de l’entraîneur-chef Andy Reid a vaincu les Colts d’Indianapolis par la marque de 31-13. Ils affronteront dimanche prochain en finale de conférence les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, franchise synonyme de succès et constance depuis les deux dernières décennies. Les Patriots en seront à une huitième participation consécutive à la finale de conférence.
Les Patriots ont remporté la confrontation de saison régulière contre les Chiefs par une faible marge de trois points. La formation de la Nouvelle-Angleterre a également remporté la dernière partie éliminatoire entre les deux équipes à domicile en 2016.

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre n’ont toutefois pas remporté un match de finale de conférence à l’étranger depuis 2005. Le vainqueur de la rencontre affrontera le 3 février au Super Bowl le vainqueur de la finale de conférence nationale qui opposera les Saints de la Nouvelle-Orléans aux Rams de Los Angeles.
Les Chiefs n’ont gagné qu’un seul Super Bowl dans leur histoire, soit en 1970 contre les Vikings du Minnesota. Leur seule participation au grand match a été lors du tout premier Super Bowl en 1967 où il se sont inclinés contre les Packers de Green Bay.

Pas du match samedi
La saison de Laurent Duvernay-Tardif a été plus difficile. Le footballeur n’a joué que cinq parties régulières en raison d’une blessure au genou. Duvernay-Tardif n’a pas joué la semaine dernière. Au moment de mettre sous presse, son nom venait d’être retiré de la liste des blessés. L’Hilairemontais n’avait pas été en mesure de jouer la partie de 2016 contre la Nouvelle-Angleterre en raison d’une commotion cérébrale subie la semaine précédente.

Celui qui a obtenu au printemps dernier son diplôme en médecine à l’Université McGill a disputé jusqu’à maintenant en carrière trois parties éliminatoires. La dernière remonte à l’an dernier où les Chiefs avaient été éliminés au premier tour par les Titans du Tennessee.

image