19 mai 2017
Du sang neuf chez les Montagnards
Par: Denis Bélanger
Charles Allaire-Rondeau en compagnie de Jean-François Guay, directeur des services pédagogiques.

Charles Allaire-Rondeau en compagnie de Jean-François Guay, directeur des services pédagogiques.

Il y a du nouveau au sein de la structure du programme d’excellence hockey du Collège Saint-Hilaire. Une nouvelle équipe s’ajoutera l’année prochaine et le programme relèvera désormais du coordonnateur Charles Allaire-Rondeau.
 

Originaire de Belœil, Allaire-Rondeau roule sa bosse en tant qu’entraîneur depuis plusieurs années. L’an dernier, il occupait le poste d’entraîneur adjoint de l’équipe Midget Espoir de l’école secondaire De Mortagne à Boucherville. Auparavant, il a travaillé dans la structure des Gaulois d’Antoine-Girouard (Saint-Hyacinthe), notamment comme entraîneur du Midget Espoir ainsi que l’équipe bantam AA. Il a aussi été un adjoint pour l’entraîneur de l’équipe des Lauréats de Saint-Hyacinthe qui évoluait dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. En tant que joueur, il a notamment joué en Ontario dans le junior B et A (l’équivalent du AAA dans la Belle Province) pour plusieurs écoles.

En plus de coordonner le programme du collège, Allaire-Rondeau dirigera la nouvelle équipe des Montagnards des M18, laquelle regroupera des jeunes âgés de 15 à 17 ans. Il pourra avoir dans sa formation quatre joueurs en première année de cégep et qui ont complété leur secondaire au Collège Saint-Hilaire.

Allaire-Rondeau a beaucoup de travail à faire d’ici le début de la prochaine saison. Si l’entraîneur-chef William Lacasse a été reconduit dans ses fonctions pour l’équipe M13, il reste des choses à régler pour le personnel hockey des équipes M15 et M17. Notons que les quatre équipes des Montagnards évoluent dans le circuit de la Ligue de Hockey Préparatoire Scolaire (LHPS).

Cette saison, les équipes M13 et M15 des Montagnards s’entraîneront au Complexe sportif Sportscene de Mont-Saint-Hilaire, et les M17 et M18 au Complexe Isatis de Saint-Hyacinthe.

Promouvoir le programme

Charles Allaire-Rondeau se donne aussi la mission de promouvoir le programme du Collège qui offre aux hockeyeurs une option différente de ce que propose Hockey Québec. «Ce n’est pas mauvais ce que Hockey Québec propose, dit-il. Au sein de la LHPS, nous nous rapprochons plus de la voie des collèges américains permettant au jouer et de se développer tout en restant dans la même école durant leur parcours scolaire.»

Selon Allaire-Rondeau, la structure de Hockey Québec, articulée autour du hockey junior majeur, comporte certains désavantages: «Ils catégorisent rapidement les joueurs. Si tu as 17 ou 18 ans et que tu n’as pas fait le junior majeur, c’est pas mal certain que tu ne te rendras pas plus haut. Mais prenons l’exemple de Frédéric Grégoire, qui a joué dans les premières années du programme des Montagnards. Il n’a jamais été repêché par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), mais il joue aujourd’hui pour Harvard en division 1.»

Le programme pourrait perdre éventuellement un de ses joueurs au profit de la LHJMQ. Émile Hegarty-Aubin figure sur la liste des nombreux espoirs susceptibles d’être repêchés au prochain encan du circuit Gilles Courteau. «Si jamais il décide d’aller jouer Midget AAA et junior majeur, nous serons contents pour lui. Ce serait à nos yeux une réussite et non un échec», ajoute Charles Allaire-Rondeau.

 

 

image