6 octobre 2015
Deux protégés d’Éric Bertrand
Par: Denis Bélanger
Éric Bertrand et Charles Jourdain lors d'un gala amateur à Kahnawake.

Éric Bertrand et Charles Jourdain lors d'un gala amateur à Kahnawake.

Charles et Louis Jourdain doivent une fière chandelle à leur entraineur, Éric Bertrand, du Prostar MMA de Belœil qui a vanté les mérites de ses deux poulains au grand architecte de S1-Fighting, Stéphane Patry.

Bertrand et Patry sont d’ailleurs des amis de longue date. «Ça fait longtemps qu’Éric me parlait des frères Jourdain. Ils sont parmi les meilleurs espoirs au Québec de Thaiboxing. Je trouvais cela important de le signer», ajoute Stéphane, dont la nouvelle organisation misera sur plusieurs Québécois.

De son côté, Éric Bertrand ne ménage pas son enthousiasme à l’endroit du potentiel des frères Jourdain.  «On parle ici de futures vedettes, et ce, à l’échelle internationale.»

Mais Bertrand n’a pas toujours été de cet avis. Lorsqu’il a rencontré Charles et Louis pour la première fois, les frères n’avaient pas l’allure de champions. Ils étaient tous les deux étendus par terre dans un gymnase, qui n’était pas celui d’Éric.

Ce dernier savait que ces deux combattants participaient à un de ses galas  et croyait qu’ils se feraient complètement dominés. «J’avais été surpris d’apprendre que Louis venait de battre un de mes gars. Et même au début, je me disais que c’était peut-être de la chance.»

À lire également:

Les frères Jourdain, deux combattants à surveiller

image