15 juin 2018
Hockey junior majeur
Deux joueurs d’ici reçoivent l’appel du circuit Gilles Courteau
Par: Denis Bélanger

Zachary Boily portant fièrement le chandail des Voltigeurs de Drummondville. Photos: Gracieuseté

Nicolas Ippersiel dans l’uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda.

Zachary Boily, d’Otterburn Park, et Nicolas Ippersiel, de Saint-Denis-sur-Richelieu, ont été repêchés dernièrement par les Voltigeurs de Drummondville et les Huskies de Rouyn-Noranda de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Même s’il était répertorié pour les rondes plus tardives, Boily a tenu à se déplacer à Shawinigan pour assister à l’encan annuel du circuit Gilles Courteau. Il a finalement entendu son nom en 12e ronde, 212e rang au total. L’attente n’a pas enlevé de lustre à ce qu’il considère comme une des plus belles journées de sa vie. «J’étais content que les Voltigeurs me repêchent. J’avais rencontré des dépisteurs, je savais donc qu’ils étaient intéressés à moi. J’ai savouré pleinement le moment, même si au fil des rondes, je commençais à avoir un petit stress», ajoute le jeune hockeyeur de 16 ans.

Ce dernier a porté la saison dernière les couleurs du Vert et Noir de l’école Fadettte à Saint-Hyacinthe dans le circuit du Midget Espoir, équipe faisant partie de la structure des Gaulois de Saint-Hyacinthe du Midget AAA. En 27 parties la saison dernière, il a compté 14 buts et récolté 8 mentions d’aide. «Je vais travailler fort au camp des Voltigeurs, je vais tout donner. Le club aura une très bonne équipe l’année prochaine. Je m’attends plutôt à aller chercher de l’expérience dans le midget AAA.»

De son côté, Nicolas Ippersiel a décidé quelques semaines avant les assises de la LHJMQ de faire le voyage en Mauricie lorsqu’il a vu que des équipes s’intéressaient à lui. Les Huskies faisaient partie du lot. Son nom est sorti en 13e ronde, 228e rang au total. «C’est sûr que tu commences à stresser un peu quand t’entends d’autres noms sortir. Mais j’étais tellement content. Je vais me souvenir de cette journée-là longtemps et je vais conserver précieusement mon chandail.»

Ippersiel a joué aussi pour le Vert et Noir dans le Midget Espoir la saison dernière où il a récolté 11 buts et 9 passes. Le jeune homme se fait aussi des attentes réalistes, croyant être en mesure de percer d’abord l’alignement des Gaulois en 2018-2019.

Des troisièmes Jeux pour Ippersiel
Nicolas Ippersiel ne restera pas cloué sur la patinoire cet été, alors qu’il pratiquera son autre sport de prédilection, le vélo de route. Il participera aux différentes épreuves de cyclisme sur route aux Jeux du Québec, sous les couleurs de la délégation de Richelieu-Yamaska, qui se tiendront à Thetford Mines du 27 juillet au 4 août. Ce sera sa troisième participation aux Jeux.

L’an dernier, il avait participé aux Jeux d’hiver d’Alma en hockey et en 2016 à Montréal en cyclisme sur toute. Dans la métropole, il avait remporté la médaille de bronze à l’épreuve de la course sur route. Il avait terminé à une seconde du vainqueur de l’épreuve. «Je vais aux Jeux cette fois-ci sans grandes attentes. Je vais là pour m’amuser et les résultats suivront», ajoute celui qui a aussi frôlé le podium au critérium en terminant 4e.

image