4 octobre 2017
Des voitures et des promesses
Par: Vincent Guilbault

Je serais bien hypocrite de blâmer les propriétaires de voitures; j’en suis. J’utilise toujours la bagnole et je déteste covoiturer. Mon trente minutes en voiture est le moment de ma journée où je suis seul avec moi-même. Parfois, j’arrive au boulot ou à la maison et je reste dans l’auto pour terminer une émission radio ou une baladodiffusion enregistrée sur mon téléphone (ben oui, j’éteins le moteur).
Donc, une hausse de 22 % du nombre de voitures en 10 ans, ça ne m’étonne pas trop. Qu’en disent les promesses électorales?

À Belœil, les deux partis politiques proposent une reconfiguration du boulevard Yvon-L’Heureux. L’équipe de Diane Lavoie est un peu timide sur l’idée d’un élargissement du boulevard, mais elle ne ferme pas la porte. La mairesse sortante propose aussi de revoir la configuration de l’intersection L’Heureux/Bernard-Pilon. Le Parti des Citoyens souhaite sensiblement la même chose, avec peut-être un peu plus de conviction concernant l’élargissement.

Concernant L’Heureux/Bernard-Pilon, rappelons que l’intersection a servi de «trappe à tickets» bien assumée, même par des policiers. On va se le dire, cette intersection est bordélique.

Donc, peu importe le résultat électoral de novembre, on peut s’attendre à une reconfiguration du boulevard et aussi de cette intersection. Remarquez bien, on parle de cette intersection depuis que je travaille ici (ça fait 10 ans) et rien n’a changé.

Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park ont une idée un peu plus draconienne. Un nouveau pont. Yves Corriveau (Mont-Saint-Hilaire) et Gérard Schafroth (Otterburn Park) proposent tous les deux un nouveau pont. Pas tant pour réduire le nombre de voiture, mais pour désenclaver les deux villes et réduire le trafic. Remarquez bien, on parle de cette idée depuis que je travaille ici (ça fait 10 ans) et rien n’a changé.

De son côté, le parti Vision Citoyenne propose d’annuler la hausse de la densité dans la Zone A-16, ce qui pourrait jouer sur le trafic futur. On aimerait bien que la densité n’augmente pas, moi le premier, mais je pense que c’est irréaliste. Surtout que la tendance est plutôt vers une densification urbaine importante dans la grande région de Montréal. Mais qui sait, je me trompe peut-être.

Sinon, j’entends bien peu parler de transport en commun. M. Corriveau propose la gratuité. Noble, mais la gratuité pour des groupes qui tendent déjà à prendre le bus, que l’on pense aux ainés ou aux étudiants. Gérard Schafroth, lui, veut relancer les discussions pour une gare à Otterburn Park. Je serais le premier heureux. Remarquez bien, on parle de cette idée depuis que je travaille ici (ça fait 10 ans) et rien n’a changé.

J’écris tout ça, je n’ai pourtant pas l’impression que l’on peut ralentir la progression du nombre de voitures. Comme je le soulignais dans un précédent papier, avec le développement des Bourgs de la capitale (Belœil), la résidence de personne âgée du groupe Réseau sélection, le secteur A-16 (Mont-Saint-Hilaire) et les Quatre terres (Otterburn Park), on peut s’attendre à une explosion des voitures sur notre territoire. Espérons les promesses à la hauteur de cette hausse.

image