25 décembre 2018
Plus de 180 millions $
Des investissements records à Belœil en 2018
Par: Sarah-Eve Charland
Réginald Gagnon. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Réginald Gagnon. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Belœil a connu une année record en émettant 817 permis et certificats de construction en 2018, ce qui représente des investissements de 180 M$.

« On n’a jamais eu une année comme ça à Belœil. […] C’est très important. Compte tenu du système de fiscalité retenu par le gouvernement du Québec, avoir 175 M$ d’émission de permis, c’est se garantir des nouveaux revenus entre 800 000 $ et 1 M$ pour l’an prochain. Dans un budget de 38 M$, un million d’argent frais qui arrive permet de maintenir et d’améliorer ses services pour ses citoyens sans avoir besoin d’augmenter les taxes plus haut que l’inflation », soutient le conseiller municipal et président du comité consultatif d’urbanisme, Réginald Gagnon.
D’importants projets commerciaux d’envergure ont contribué à augmenter la valeur des investissements comme la construction du nouveau centre de distribution d’Exceldor à hauteur de 35 M$ et d’une résidence de 242 unités de logement du groupe Réseau Sélection pour une valeur de 55 M$.
Parmi les mises en chantier commerciales et industrielles importantes, on retrouve l’agrandissement du restaurant Amir, d’une valeur de 316 000 $, l’aménagement intérieur du Tim Hortons, d’une valeur de 300 000 $, et l’aménagement intérieur de la boutique La Vie en Rose, dans le Mail Montenach, d’une valeur de 275 000 $.

Des conditions alléchantes
Les permis et certificats de construction représentaient des investissements de 75 M$ en 2017 et de 35 M$ en 2016. Selon le conseiller municipal, le crédit de taxe serait l’une des causes de cette croissance.
« Il nous reste du terrain à construire, dézoné depuis longtemps. […] On a des terrains disponibles et d’autres villes aux alentours n’en ont plus; les investisseurs regardent un peu plus loin et nous trouvent. Comme on a créé des conditions gagnantes pour les recevoir, c’est sûr qu’on a les résultats qui viennent avec les efforts », ajoute M. Gagnon.
Le nombre de mises en chantier résidentielles demeure au sommet. L’ensemble des nouvelles unités de logement construites depuis le début de l’année permettra à la Ville de Belœil d’accueillir 362 nouvelles familles, soit environ 870 nouveaux résidents, au cours des prochains mois. La Ville de Belœil ne s’attend pas à connaître une troisième année record en 2019, mais croit tout de même poursuivre sur cette lancée.
« Du côté du Faubourg Richelieu, s’il y a ce à quoi on s’attend, ça pourrait être une excellent année. On a encore de la place. Il y a plusieurs investisseurs qui sont intéressés. On est compétitifs avec les autres villes. Je m’attend à une bonne année, peut-être pas à la hauteur de 175 M$», conclut-il.

image