23 septembre 2021
Mont-Saint-Hilaire
Des élus appuient la venue d’un centre de recyclage de verre
Par: Denis Bélanger

Le site convoité par 2M Ressources est situé sur le chemin Benoit. Photo François Larivière | L’OEil Régional ©

La majorité des élus de Mont-Saint-Hilaire sont favorables à modifier le règlement de zonage pour permettre l’implantation d’un centre de recyclage du verre dans la zone industrielle.

Publicité
Activer le son

Rappelons que le projet est piloté par l’entreprise de traitement de matières résiduelles 2M Ressources. L’entreprise a retenu le 899, chemin Benoit (l’ancien Exulon) comme site potentiel pour sa nouvelle installation qui accueillerait le verre consigné de la SAQ. L’usine compterait également des activités reliées avec le recyclage de l’aluminium, du carton et du plastique.

Le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) de Mont-Saint-Hilaire avait donné en juin un avis favorable à la modification de zonage, sous certaines conditions. Les élus ont entériné la recommandation du CCU lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 7 septembre. C’est toutefois le prochain conseil municipal, formé après les élections de novembre, qui complètera les démarches dans ce dossier.

Des inquiétudes

Le projet n’a pas fait l’unanimité alors que les conseillers Louis Toner et Brigitte Minier ont voté contre la résolution à cet effet. M. Toner a expliqué entre autres qu’il n’était pas satisfait des informations fournies par le projet. « La Ville n’aura pas l’autorité pour bien encadrer ce type d’industrie et il va falloir se tourner vers le ministère de l’Environnement. Ce genre d’activité génère de la poussière, des odeurs, des produits liquides qui vont dans les égouts, etc. […] Ce sont des entreprises qui font souvent faillite, car c’est un marché très compétitif. Nous pouvons donc nous retrouver avec un site abandonné. Je ne suis pas contre ce genre de site, mais il faut faire attention. »

Un citoyen a partagé aussi son inquiétude vis-à-vis de ce projet en doutant de la capacité des instances gouvernementales à bien régir cette activité. De son côté, le candidat à la mairie et chef de Transition MSH, Marc-André Guertin, a tenu à souligner l’importance d’avoir en main des informations valables avant de prendre une décision pour un projet d’envergure. « On traîne un certain passif dans le parc industriel. On a de grandes superficies qui sont occupées par des entreprises qui procurent peu de valeur ajoutée. »

Le maire Yves Corriveau a rapporté qu’un voisin du site visé avait exprimé des inquiétudes, mais qu’elles avaient été dissipées par la suite. « Un voisin avait peur que la poussière tombe sur ses équipements. […] Les activités se feront à l’intérieur et ils utiliseront la voie ferrée pour ainsi éliminer du transport routier. » Il y avait aussi une inquiétude quant à l’émanation de silice. « Le verre, lorsqu’il est concassé, ne libère pas de silice dans l’air », a avancé de son côté le conseiller Sylvain Houle.

Le conseiller Émile Grenon Gilbert y voit plutôt plusieurs bienfaits potentiels de ce projet qui permettront de diminuer la production de gaz à effet de serre. « Le recyclage du verre en nouveau verre est certainement parmi les meilleurs exemples d’économie circulaire : c’est un recyclage en boucle infinie. En plus, on a des recours possibles si les règles ne sont pas respectées. »

L’entreprise se fait rassurante

2M Ressources a fait la manchette en raison de plaintes citoyennes en lien avec son usine de Saint-Jean-sur-Richelieu. Des citoyens demeurant tout près de l’usine se plaignent de plusieurs désagréments. Des recours judiciaires ont même été intentés, dont un recours collectif. Le porte-parole Kim Leclerc a fait remarquer que c’est la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu qui avait souhaité à l’époque accueillir 2M Ressources dans un parc industriel avec comme voisin un quartier résidentiel. « De toute évidence, avec du recul, ce n’était pas une situation adéquate pour l’entreprise et les citoyens. À la suite de son installation sur ce site, 2M Ressources, en bon citoyen corporatif, a investi plus de 2 M$ pour améliorer la situation. »

M. Leclerc ajoute que 2M Ressources souhaite construire à Mont-Saint-Hilaire des installations modernes qui seront construites loin de toutes résidences ou développements résidentiels.

« Avec l’accès à la voie ferrée, l’entreprise réduira au maximum le camionnage, le bruit, la poussière et les gaz à effets de serre liés. 2M Ressources souhaite contribuer à la fierté des résidents de Mont-Saint-Hilaire, notamment en créant des emplois, en recyclant le verre issu de la consigne élargie au Québec et en redonnant une seconde vie aux bouteilles de vin. »

image