15 novembre 2017
Bilan de la saison de tennis
Des coups de raquette à la tonne
Par: Denis Bélanger

Les terrains de tennis d’Otterburn Park ont été inaugurés cet été. Photo : Archives

Les terrains de tennis ont encore été abondamment utilisés cette année, comme le démontrent les données des quatre principales municipalités de la Vallée-du-Richelieu.

À Belœil, qui compte cinq terrains en terre battue et deux en acrylique aux parcs Félix-Martin et Victor-Brillon, les employés ont enregistré 274 réservations, lesquelles ont rapporté 2400,50 $. C’est une augmentation par rapport à 2016 où 166 réservations (1 556 $) avaient été effectuées. Le nombre d’heures de location a doublé, passant de 532 à 1120.

On a toutefois connu une baisse des abonnements de saison avec 147 en 2017 comparativement à 207 l’an dernier. Les données incluent les abonnements familiaux. La vente des abonnements a néanmoins permis d’avoir des recettes plus élevées de plus de 1000$, soit pour un total en 2017 de 13 194,50 $. La saison de tennis à Belœil a commencé le 13 mai et s’est terminée le 24 septembre.

Baisse
Du côté de Mont-Saint-Hilaire, les cinq terrains situés en arrière de l’hôtel de ville ont été moins achalandés que l’an dernier, soit 7435 personnes en 2017 contre 10 236 en 2016. L’exploitation des terrains de tennis a permis à la municipalité de percevoir des revenus de 22 560,72 $ en abonnements. La saison s’est déroulée du 17 avril au 9 octobre.

Les statistiques disponibles à McMasterville révèlent aussi une diminution d’achalandage des deux terrains avec 399 joueurs et 178 heures seulement d’utilisation. L’année précédente, plus de 1000 personnes avaient donné des coups de raquette. Bien que la saison se terminait le 4 septembre, elle s’est prolongée jusqu’au 22 octobre pour les membres en raison de la température clémente. La municipalité n’a toutefois pas comptabilisé les données pour cette période au moment de mettre sous presse.
Plus de 100 joueurs
À Otterburn Park, c’était la première année que les résidents pouvaient profiter des trois nouveaux terrains de tennis qui ont été inaugurés cet été situé au parc Copping.

Un total de 109 joueurs ont pris un abonnement, dont deux non-résidents. L’accès aux terrains était gratuit pour les Otterburnois et coutait 60 $ pour ceux de l’extérieur. Il fallait aussi verser un dépôt pour obtenir une clé pour accéder aux terrains. La saison de tennis à Otterburn Park a commencé le 24 juillet et s’est terminée cet automne. Notons qu’en début d’été, l’accès aux deux terrains de tennis de Saint-Mathias-sur-Richelieu était gratuit pour les Otterburnois.

image