22 mai 2019
Des chirurgies maintenues en clinique privée
Par: Sarah-Eve Charland

L’hôpital Honoré-Mercier continuera pour une année à envoyer des patients en clinique privée, comme à la clinique Chirurgie Dix30 inc., pour y subir des chirurgies d’un jour. Photothèque | L’Œil Régional ©

La ministre de la Santé Danielle McCann a annoncé la prolongation d’un an du projet pilote visant à réaliser des chirurgies d’un jour dans des cliniques privées. Les impacts ont été minimes dans le Réseau local de santé (RLS) Richelieu-Yamaska selon le centre hospitalier.

« Il y a eu peu d’impact sur le RLS Richelieu-Yamaska. Il n’y a aucun coût financier », soutient le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est, Hugo Bourgoin.

Le projet pilote a été lancé en mai 2016. Trois cliniques ont participé au projet, soit les cliniques Chirurgie Dix30 inc., Centre de chirurgie RocklandMD et Groupe Opmédic inc. En 2016-2017, il n’y a eu aucun patient de Richelieu-Yamaska transféré à la clinique du Dix30. L’année suivante, on estime le nombre de patients à 172. En 2018-2019, le nombre s’élève à 42.

Le projet pilote visait à comparer les coûts liés aux chirurgies et aux procédures sous scopie entre le réseau public de santé et de services sociaux et des cliniques privées. Des chirurgies d’un jour sont effectuées dans ces cliniques sans facturer de frais aux patients.

« Notre priorité est d’offrir un accès plus rapide à des soins et des services sociaux de qualité. En prolongeant d’un an le projet expérimental en cours dans les trois cliniques participantes, nous nous assurons de maintenir une accessibilité accrue des services concernés pour les usagers des régions de la Montérégie, de Montréal, de Laval, des Laurentides et de Lanaudière. Nos analyses se poursuivent et à terme, nous bénéficierons d’indicateurs encore plus fiables et actuels pour déterminer les suites à donner au projet expérimental », affirme la ministre.

Selon le communiqué de presse du ministère de la Santé, plus de 50 000 patients qui attendaient depuis plus de 6 mois dans le réseau public pour une chirurgie mineure d’un jour ont été opérés gratuitement dans l’une de ces trois cliniques permettant ainsi de réduire les listes d’attente. Les principales spécialités touchées sont la chirurgie générale, la chirurgie vasculaire, la gastroentérologie, la gynécologie et l’ophtalmologie.

image