29 juin 2015
Des airs de concert rock pour le festival d’été
Par: Karine Guillet
Le Undercover Live Rock Band

Le Undercover Live Rock Band

Breen LeBoeuf et le Undercover Live Rock Band

Breen LeBoeuf et le Undercover Live Rock Band

Hugo La pointe

Hugo La pointe

Marco Calliari

Marco Calliari

Rosa Laricchuita et le Undecover Live rock Band, à Mont-Saint-Hilaire

Rosa Laricchuita et le Undecover Live rock Band, à Mont-Saint-Hilaire

SPECTACLE. Le Undercover Live Rock Band a fait oublier aux spectateurs du Festival d’été de Mont-Saint-Hilaire le blues du lundi avec ce que le rock a de meilleur à offrir.

L’ensemble s’était donné pour mission de livre le meilleur des années 70 à aujourd’hui.  Pour la cause, ils avaient recruté  Breen LeBoeuf, Hugo Lapointe, Sébastien Plante des Respectables, Marco Calliari et Rosa Laricchuita, que l’on a pu apercevoir dans l’émission télévisée «La Voix».

Le spectacle a démarré sur les notes d’un long solo de guitare, sous le regard de la foule attentive.  C’est sous les airs de Foreplay/ Longtime du groupe Boston que s’est entamé le tour de chant.

 

Quelques centaines de personnes étaient venues écouter le concert. La  foule s’est d’abord montrée timide, mais elle s’est rapidement réchauffée, accueillant chaleureusement Rosa Larricchuita juste avant qu’elle n’entame It’s my life de Bon Jovi.

Hugo Lapointe a été le troisième à pousser la chanson. Bien accoté sur sa béquille, celui qui revisite aussi les classiques du rock avec Les Vikings a pour sa part offert un tube du Canadien Bryan Adams, Somebody. Marco Calliari a pour sa part préféré  Crazy Train d’Ozzy Osbourne, qu’il a interprété avec beaucoup de conviction et Breen LeBoeuf, Why Can’t This be Love  de Van Halen.

 

Dernier à entrer sur scène, mais non le moindre, le leader des Respectables a offert une version plus qu’énergique de Hot Blooded  de Foreigner.

Le Undercover Live Rock Band a livré ce qu’il avait promis; beaucoup de guitare, d’énergie et de classiques.  Les spectateurs ont eu notamment droit à des classiques de Queen, Kiss, Whitesnake et Journey.

Mardi, ce sera au tour de l’humoriste Jean-Marc Parent de captiver l’auditoire de Mont-Saint-Hilaire, dès 21h.

image