5 juin 2019
Pour sa troisième édition
De nouveaux partenaires pour la Route des Arts et Saveurs du Richelieu
Par: Olivier Dénommée
Michelle Roux-Bordage, coordonnatrice de la Route, Chantal De Serres, présidente du CA, Diane Lavoie, mairesse de Belœil et préfète de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, et Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire et président du comité de développement culturel de la MRC. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Michelle Roux-Bordage, coordonnatrice de la Route, Chantal De Serres, présidente du CA, Diane Lavoie, mairesse de Belœil et préfète de la MRC de La Vallée-du-Richelieu, et Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire et président du comité de développement culturel de la MRC. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Quelques-uns des 61 participants de la Route des Arts et Saveurs du Richelieu, qui ouvriront volontiers leurs portes en juin et en septembre pour faire découvrir leur art.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Quelques-uns des 61 participants de la Route des Arts et Saveurs du Richelieu, qui ouvriront volontiers leurs portes en juin et en septembre pour faire découvrir leur art. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Après avoir attiré 5000 visiteurs en 2018, la Route des Arts et Saveurs du Richelieu remet ça pour une troisième année et invite la population à rencontrer une soixantaine d’exposants dans toute la vallée du Richelieu, de Chambly à Saint-Roch-de-Richelieu. Pour l’occasion, ce parcours touristique se dote de précieux partenariats.

Cette année, la MRC de La Vallée-du-Richelieu et la campagne La Montérégie, le Garde-Manger du Québec s’associent à la Route qui invite la population à rencontrer dans leur atelier les 61 exposants participants les 15, 16, 22, 23 et 24 juin ainsi que les 7, 8, 14 et 15 septembre. « C’est une belle marque de reconnaissance qu’on nous fait en s’associant à nous. Si je crois bien comprendre, on nous dit “continuez, vous êtes bons pour nous” », résume Chantal De Serres, présidente du conseil d’administration et artiste en arts visuels, au sujet de cette nouvelle collaboration.
Ce partenariat se traduit par une offre bonifiée du volet Saveurs du circuit. « Comme la plupart des membres du CA sont issus des arts visuels, la MRC nous a aidés à découvrir beaucoup de gens du secteur agrotouristique », explique la présidente, confiante de l’attrait qu’exercera la Route pendant ses neuf journées de portes ouvertes, dont une en pleine Fête nationale.

Exprimer son unicité
En conférence de presse, Chantal De Serres a livré un vibrant témoignage de l’importance d’une activité comme la Route des Arts et Saveurs du Richelieu pour les artistes comme elle. « Lorsque je peins, je suis 100 % moi-même et authentique dans mon art. La Route permet de rencontrer les créateurs dans leur atelier de production situé dans cette vallée qui nous inspire. Et surtout, en devenant participants de la Route, vous me donnez la permission de continuer à explorer mon unicité. »
C’est pourquoi une énergie particulière est consacrée pour encourager au maximum les interactions, autant entre les visiteurs et les exposants qu’entre les exposants eux-mêmes, notamment à travers une stratégie de médias sociaux plus dynamique. « On veut augmenter les interactions et encourager le réseautage. On espère créer une atmosphère de famille avec la Route », poursuit Mme De Serres. Elle espère que la population répondra bel et bien à l’appel et qu’elle osera découvrir tout le talent qui se cache dans la vallée du Richelieu. Infos : www.routeartssaveursrichelieu.com.

image