9 août 2019
Arts martiaux mixtes
De nouveaux chemins pour Jourdain et Laframboise
Par: Denis Bélanger

Louis Jourdain. Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Corinne Laframboise Photo gracieuseté

Ça bouge sur la scène locale des arts martiaux mixtes. D’un côté, le Belœillois Louis Jourdain (5-2) retourne dans le giron de l’organisation TKO MMA. De l’autre côté, la combattante originaire de Saint-Mathieu-de-Belœil, Corinne Laframboise (3-3), a quitté cette dernière pour joindre les rangs d’une promotion rivale.

Revendiquant une fiche de trois victoires en cinq sorties dans un octogone de TKO, Jourdain a profité de la fin de son contrat pour tenter sa chance en boxe professionnelle. Entraîné par le réputé Howard Grant, le jeune homme a enregistré cette année deux victoires en autant de combats, dont une par KO et l’autre par décision unanime.

Louis Jourdain et son frère aîné Charles Jourdain avaient été parmi les premiers athlètes à être mis sous contrat en 2016 par le promoteur Stéphane Patry lorsque ce dernier a relancé cette organisation après plusieurs années d’inactivité. Le cadet des Jourdain a disputé son dernier combat ultime le 21 septembre 2018 à Québec où il a décroché une victoire par décision aux dépens de Sébastian Ruiz (2-3).

La signature de Louis Jourdain survient quelques mois après que son frère Charles ait été libéré par la promotion québécoise afin de signer un contrat avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Stéphane Patry est confiant que le jeune homme est capable d’imiter son frangin et d’atteindre les plus hauts sommets. « Je pense que Louis a un potentiel exceptionnel. Son incursion en boxe surtout au niveau de l’entraînement aura ajouté une corde de plus à son arc. S’il est à 100 % en santé il peut définitivement répéter les exploits de son frère et devenir une figure de proue chez TKO. »

Jourdain a maintenant un contrat de 4 combats et affrontera à l’événement TKO 49 l’ancien champion des 135 lb de l’organisation, Jesse Arnett (15-6). La date du 13 septembre avait été retenue pour tenir le gala, mais il pourrait être reporté à une date ultérieure.

Chez un rival
Un nouveau joueur dans la promotion de combats, New Era Fighting Promotion est né ce printemps sous la férule de Yann Pellerin, ancien combattant de TKO qui a aussi tenté la boxe. Pellerin entend organiser des chocs de boxe ainsi que des combats d’arts martiaux mixtes. Pellerin tire déjà son épingle du jeu en bénéficiant d’une collaboration avec le Groupe Yvon Michel, réputé pour avoir présenté plusieurs importants galas de boxe au Québec ces dernières années. Pellerin a de plus mis sous contrat dernièrement une panoplie d’athlètes qui ont combattu dernièrement pour l’organisation de Stéphane Patry, dont Corinne Laframboise.

La spécialiste du jiu-jitsu a eu un parcours difficile chez TKO avec deux victoires en cinq combats. Elle s’est inclinée par soumission à son dernier duel le 24 mai à Gatineau contre Jamey-Lyn Horth Wessels (3-0). L’hygiéniste dentaire de profession est toutefois emballée avec cette nouvelle opportunité qui pourrait l’amener à vivre une incursion dans le noble art.
« Mon association avec New Era m’offre la possibilité de faire les deux sports. Je ne ferme pas du tout la porte aux combats de boxe en m’entraînant 4-5 fois semaine avec Howard (Grant). Je suis vraiment confiante avec la boxe aussi à ce jour », dit-elle.

Le prochain combat de Laframboise sera en arts martiaux mixtes, à un gala prévu le 20 septembre au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal. L’adversaire n’était pas encore connu au moment de mettre sous presse.

Un combat pour Lainesse
De son côté, Yohan Lainesse (3-0),qui enseigne et s’entraîne au centre de jiu-jitsu de Lee Villeneuve à Saint-Mathieu-de-Belœil doit se battre à TKO 49 contre Danny Malette (2-0). Ça fait des mois que les deux se narguent sur les médias sociaux.

Lainesse s’est battu la dernière fois le 11 avril dernier au Centre Claude-Robillard où il a eu le dessus sur Bertin Descloux (1-1) par décision unanime. C’était la première fois qu’un combat de Lainesse se rendait à la limite.

image