9 juin 2017
De futurs entrepreneurs à Ozias-Leduc
Par: Denis Bélanger
Les membres de l’entreprise Presto & Co.

Les membres de l’entreprise Presto & Co.

Plusieurs élèves du secondaire de la Vallée-du-Richelieu ont pu développer leur fibre entrepreneuriale et inventer des produits grâce au programme Entreprise Étudiante, une initiative de l’organisme à but non lucratif JA Québec.

Deux groupes de jeunes ont été formés dans le cadre du programme. Le premier, sous la raison sociale de Presto & Co, a mis sur pied le kanga, une petite boite en bois servant à charger les téléphones cellulaires. «Nous pouvons mettre cette boite partout, comme sur la table de chevet, explique un des membres du groupe, Gabriel Germain. Nous avions fait au départ trois prototypes différents, dont un truc pour les écouteurs et un autre pour la télécommande. Nous avons finalement opté pour la boite du cellulaire. Notre produit se vend bien.» Il souligne apprécier le programme Entreprise étudiante: «Ça nous permet de voir si on aime et on est fait pour ça.»

L’autre groupe a formé l’entreprise Astral, spécialisée dans la production de savons et de chandelles. «Au départ, nous envisagions de faire des pochettes de téléphone cellulaire, rapporte Mélina Pion. Notre étude de marché a démontré que les gens étaient plus intéressés d’acheter des savons. »

L’équipe Presto & Co a terminé troisième pour le prix Coup de cœur du gala Momentum. De plus, plusieurs élèves des deux groupes ont été mis en nomination pour des bourses qui seront annoncées le 7 juin dans le cadre du Gala de la relève entrepreneuriale.C’était la première fois que le programme était offert dans la région. Le centre d’opération du programme a été établi à l’école secondaire Ozias-Leduc, à Mont-Saint-Hilaire. Des jeunes d’autres écoles pouvaient aussi participer.

JA Québec est membre de JA Canada et JA Worldwide, une organisation dédiée à l’éducation financière et entrepreneuriale des jeunes présente dans plus de 120 pays. « Une étude d’impact du Boston Global Survey, réalisée en 2011, révélait que les jeunes diplômés d’Entreprise Étudiante sont transformés par leur expérience entrepreneuriale concrète, cite Sylvie Tremblay, présidente-directrice générale de JA Québec. 50 % des participants à nos programmes se montrent plus enclins à ouvrir leur propre entreprise, ce qui mène à l’innovation et aux nouveaux emplois.»

Les jeunes entrepreneurs ont pu aussi compter sur les précieux conseils des trois conseillers d’affaires bénévoles: Dominic Thérien, présidente de LaCoach.ca (Belœil), Éloïse Beaulé, présidente de District 1 Lasertag (Saint-Bruno-de-Montarville), et Jordan Madore, un comptable (Laval) et aussi conseiller bénévole de puis plus de 10 ans et ancien élève d’Ozias-Leduc.

«[Les bénévoles] ont fait un travail remarquable, ajoute Sylvie Tremblay. Ils ont donné près de 100 heures de bénévolat auprès des jeunes, en vue de leur faire vivre une expérience unique et de promouvoir l’entrepreneuriat comme choix de carrière».

 

image