7 février 2017
David La Haye se tourne vers le financement participatif
Par: Karine Guillet
David La Haye se tourne vers le financement participatif

David La Haye se tourne vers le financement participatif

CINÉMA.Le comédien et réalisateur de Belœil, David La Haye, récidive avec le troisième opus de son projet J’espère que tu vas bien. Comme il l’avait fait avec J’espère que tu vas bien 2, le comédien fait de nouveau appel au financement participatif pour réaliser son film.

Le comédien explique que la nature même du projet, un film improvisé sans scénario défini, le rendait inéligible à des subventions publiques.

David La Haye espère amasser les 100 000$ nécessaires à la réalisation du film  grâce à la campagne de financement. Au moment de mettre sous presse, l’initiative avait récolté plus de 5000$ en cinq jours.

Sprint bien amorcé

Bien conscient qu’un bon départ donne le ton au reste de la campagne de financement, le David La Haye ne ménage pas les heures consacrées à son projet. Pour promouvoir son projet, le comédien multiplie les entrevues et les appels à l’action sur les réseaux sociaux. Alors qu’une demande pour du financement public peut s’échelonner sur plusieurs années,  le principal intéressé se donne 45 jours pour amasser les sous nécessaires à la réalisation du film.

«Le financement participatif, ça fait davantage appel à la drive d’entrepreneur, explique-t-il. C’est un sprint d’un ou deux mois, alors qu’une demande de financement public, c’est comme un marathon.»

Comédie délurée

David La Haye reprendra le rôle de Dave pour une troisième édition. Il sera cette fois-ci entouré de Luc Picard, Marc Labrèche, Roy Dupuis, Josélito Michaud ainsi que de Marie-Chantal Perron, que l’on avait pu voir dans JQTVB 1 et 2.

L’action se déplace cette fois-ci dans les rues de Québec, alors que Dave espère rencontrer Régis Labeaume dans l’espoir d’être mis en contact avec le premier ministre Philippe Couillard afin de lui demander d’aider sa copine itinérante et suicidaire.

Les personnages discuteront de la situation actuelle du Québec à travers des thèmes aussi variés que l’amour, l’amitié, Donald Trump, le retour des Nordiques, le suicide, l’état du système de santé et même le <@Ri>star système<@$p>.

Comme les deux premiers volets, le film sera filmé en mode caméra à l’épaule, en un seul plan séquence. Bien que le synopsis soit déterminé d’avance, les acteurs useront de leur talent en improvisation pour bâtir les dialogues de cette comédie.  L’équipe réalisera un tournage de trois heures, dont David La Haye souhaite conserver 1h20, pour assurer un rythme propre à la comédie.

Les intéressés peuvent contribuer au film en payant 20$ pour voir leur nom figurer au générique et recevoir une copie digitale du film, ou 100$ pour obtenir en plus des billets pour la première montréalaise ou québécoise du film. 

Pour participer: /laruchequebec.com/projet/espere-que-vas-bien-3-2058/

image