22 janvier 2021
David Gauthier sur le monticule des Aigles de Trois-Rivières
Par: Denis Bélanger

David Gauthier dans l’uniforme des Castors d’Acton Vale. Photo Nathalie Miclette, LBMQ

Le lanceur hilairemontais David Gauthier fait une première percée chez les professionnels. Le jeune homme de 23 ans vient de signer une entente avec les Aigles de Trois-Rivières de la Ligue Frontier.

Publicité
Activer le son

Heureux de se joindre à l’organisation des Aigles, Gauthier a d’ailleurs eu l’occasion de jouer souvent au stade de Trois-Rivières dans les rangs juniors ainsi qu’à l’époque où il jouait pour les Dragons du Collège Laflèche. « C’est vraiment le fun de jouer là-bas et c’est un très bon site pour moi. Ça faisait longtemps que mon but était de jouer pro. »
À la suite des discussions avec l’organisation, l’artilleur s’attend à être utilisé comme partant, mais il est prêt à être utilisé ailleurs pour le bien de l’équipe. « On m’a demandé de frapper un peu plus, car on aimait mon coup de bâton et mon jeu en défensive. »

Le gérant des Aigles, Matthew Rush, ne tarit d’ailleurs pas d’éloges à l’endroit de Gauthier. « David est un lanceur gaucher avec un beau potentiel. Il possède une balle rapide qui atteint 88 miles à l’heure et un large répertoire de tirs. »

La saison devrait débuter en juin si la situation sanitaire le permet. David Gauthier s’attend à aller au camp d’entraînement en mai. Pour maintenir la forme pendant l’hiver, il peut profiter des installations de l’École De Mortagne à Boucherville où il occupe un poste d’entraîneur pour le programme sport-études.

Un parcours impressionnant
David Gauthier a fait ses débuts l’été dernier dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) avec les Castors d’Acton Vale qui l’ont repêché. Si jamais l’expérience ne fonctionne pas à Trois-Rivières, il pourrait toujours revenir avec les Castors. Auparavant, il avait joué avec les Guerriers de Granby dans la Ligue de baseball junior élite du Québec de 2015 à 2019. En 227 manches dans ce circuit, il a maintenu une moyenne de points mérités de 3,52.

Sa saison dans la LBMQ lui aura permis de mieux se préparer pour intégrer l’alignement des Aigles puisqu’il a affronté des frappeurs qu’il retrouvera cette année. Plusieurs joueurs de la Ligue Frontier ont joint la LBMQ vu que le circuit avait suspendu ses activités pour la saison 2020 en raison de la COVID-19. « Le calibre était fort et c’est une marche de plus que ce que j’avais connu. J’ai dû évidemment m’ajuster. »

Il s’est bien tiré d’affaire en remportant le prix de la recrue offensive et le lanceur recrue de l’année. En 30 manches de travail en saison régulière, il a maintenu une moyenne de points mérités de 3,50 et a enregistré 38 retraits au bâton. Puis, en 24 manches lors des séries éliminatoires, il a retiré 34 frappeurs sur trois prises et l’adversaire a frappé pour 0,150 contre lui. n

image