2 décembre 2020
Dans le rouge pour les surverses
Par: L'Oeil Régional

Dans un article de L’Œil Régional paru le 11 novembre 2020, on soulevait l’incapacité du réseau d’égouts de supporter la construction de 2500 nouvelles habitations.

Publicité
Activer le son

Le calcul fait par un citoyen démontre que ce sont des milliers d’habitations, environ 3500, qui pourraient être construites dans nos villes de McMasterville, Belœil, Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park. De plus, ce calcul ne tenait pas compte du terrain de l’ancienne usine CIL à McMasterville. Ces villes ont recours à la même usine d’assainissement des eaux usées et à la même usine de filtration de l’eau. La cartographie de Fondations Rivières (2019) démontre que, pour les surverses dans le Richelieu, nous sommes dans le rouge, comme la COVID-19!

Nous avons à Belœil un sérieux problème d’infrastructures vertes et routières et l’ajout important d’habitations. Pendant ce temps, le climat se réchauffe et des immeubles sont ajoutés : encore plus d’automobiles sur des routes déjà congestionnées, une augmentation des surverses, l’ajout d’îlots de chaleur! Quel est notre avenir?

Et le conseil municipal ne s’est pas prononcé sur la protection du Golf qui offre un îlot de fraîcheur, une absorption des eaux pluviales, une purification de l’air, une amélioration de la santé physique et mentale; bref, une belle qualité de vie. Que dire de plus?

Danielle St-Laurent, Belœil

image