30 juillet 2020
Couvre-visage : le message est bien compris
Par: Sarah-Eve Charland

Photothèque | L’Œil Régional ©

Une semaine après l’entrée en vigueur de l’obligation du port du couvre-visage dans les lieux publics, la consigne semble bien respectée dans la région puisque la Régie de police n’a pas eu à intervenir.

Publicité
Activer le son

En voyant les débordements comme celui à Montréal où des policiers ont dû maîtriser un homme réfractaire, dans un Tim Hortons, l’agent Éric Boulianne au secteur sociocommunautaire de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent se réjouit de voir que la situation est tout autre dans la région. Durant la dernière fin de semaine, des manifestants ont aussi agressé des journalistes qui couvraient les manifestations antimasque à Québec et à Montréal.

« En voyant ça, on avait des craintes, mais on n’a rien eu de ce genre ici. Je suis super content. Le message est bien
passé du côté médiatique et de la Direction de la santé publique, ce qui fait en sorte qu’on n’a pas eu à intervenir. C’est juste une belle nouvelle », souligne-t-il.

La consigne est entrée en vigueur le 18 juillet. La Régie de police a choisi de ne pas effectuer de patrouille, mais d’intervenir sur appel. Le corps policier a été appelé à deux reprises à intervenir dans des commerces, mais les policiers n’ont pas eu le temps de se rendre sur les lieux avant que les récalcitrants quittent les commerces.

Malgré la période estivale, les mesures de sécurité sanitaire demeurent bien respectées dans l’ensemble selon les observations de l’agent Boulianne. « On n’a pas eu à intervenir sur un évènement qui sortait de l’ordinaire. Il y a beaucoup moins de délation qu’il y en avait au début de la crise. Les gens se sont autodisciplinés. »

image