11 janvier 2016
Commotion cérébrale : Duvernay-Tardif affrontera-t-il les Patriots?
Par: Denis Bélanger
Laurent Duvernay-Tardif

Laurent Duvernay-Tardif

Laurent Duvernay-Tardif n’a pas eu les débuts souhaités en séries de la National Football League (NFL). Même si son équipe, les Chiefs de Kansas City ont gagné, le joueur de Mont-Saint-Hilaire n’a pu terminer la partie en raison d’une commotion cérébrale. Son cas est toujours incertain pour la prochaine rencontre éliminatoire.

Quelques heures après la blessure, Duvernay-Tardif indiquait sur son compte Twitter qu’il se sentait bien. Au moment de mettre sous presse lundi, son agent Sasha Ghavami, avait rapporté que son client se sentait de mieux en mieux. «Il a des chances de jouer, mais ça va dépendre de comment tout cela va progresser durant la semaine. Il faut aussi voir avec le protocole sur les commotions cérébrales.»

Rappelons que Laurent Duvernay-Tardif  n’a raté aucune partie cette saison, ayant même été partant pour 13 des 16 rencontres en saison régulière. La saison précédente, sa première dans la NFL, il n’avait pas eu l’occasion de jouer.

 Les Patriots dans le chemin

 Les Chiefs de Kansas City ont offert la performance la plus dominante des quatre confrontations éliminatoires disputées ce week-end. La troupe de l’entraîneur-chef Andy Reid a vaincu à Houston les Texans par la marque de 30 à 0. La dernière victoire de Kansas City en séries remontait à 1994, contre les Oilers de Houston.

Pour le deuxième tour des éliminatoires, les Chiefs de Kansas City ont rendez-vous samedi à 16h35 à Foxborough (Boston) avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les champions en titre du Super Bowl.

Les deux équipes sont sur des trajectoires opposées. D’un côté, les Chiefs, après avoir encaissé cinq défaites consécutives, ont remporté leurs 11 derniers matchs.  De l’autre, les Patriots ont gagné leurs dix premières parties, mais n’ont signé par la suite que deux victoires en six sorties.

L’autre rencontre éliminatoire de la conférence américaine opposera, à Denver, les Broncos contre les Steelers de Pittsburgh. 

En cas de victoire des Chiefs et des Broncos, Kansas City se dirigerait à Denver pour le match de championnat de la conférence américaine. Les Chiefs auraient toutefois l’avantage du terrain en cas de victoire des Steelers.

 

image