1 mars 2018
Chiens et ski de fond
Par: L'Oeil Régional

En réponse à la lettre de Diane Dupont: Ski de fond et chiens publiée le 7 février.
Madame Dupont,

Je suis propriétaire d’un berger allemand, et cela fait sept années que je le promène au golf, sans laisse, comme beaucoup d’autres bien avant moi. Et quel bonheur d’avoir cet endroit pour nous autres.
Je peux me le permettre, car je l’ai élevé de sorte que lorsque nécessaire je le garde à mes côtés le temps de croiser d’éventuels piétons ou fondeurs.
Je reste d’accord avec vous, lorsque les propriétaires ne sont pas en mesure de le faire, leur animal devrait être tenu en laisse.
Petit rappel: cela fait plus ou moins trois ans que le golf est ouvert aux fondeurs avec une piste aménagée, ce qui en soi est très bien, il y a de la place pour tout le monde.
Mais pour nous propriétaires de chiens, nos ennuis commencent!
Encore une fois, à chaque conflit entre humains et animaux, la solution proposée est un enclos. Dommage pour les fondeurs qui profitent de leurs chiens pour se faire tracter!
Peut-être serait-il plus judicieux de vous parquer, vous les fondeurs, étant donné que la largeur d’une piste de fond doit être d’environ cinq mètres.
Vous qui avez peur des chiens prenez donc votre voiture et allez faire votre petite trotte dans un endroit où il n’y a pas. Ce n’est pas ce qui manque dans la région.

Cordialement, Christophe Baud

image