21 février 2019
Chevrolet Equinox Diesel : l’efficacité a un prix
Par: Marc Bouchard

Photo GM Canada

Chevrolet offre, depuis plusieurs années, un petit VUS aux grandes qualités, le Chevrolet Equinox. Mais dans un créneau hautement compétitif, où la concurrence est féroce et sans répit, il faut trouver un moyen de se démarquer.

On a d’abord repensé la silhouette et la conception même du petit utilitaire l’année dernière. Puis, on y a ajouté un élément qui pourtant ne fait pas l’unanimité : un moteur diesel. Et cela suffit largement à lui créer une personnalité unique. Mais alors que le moteur diesel offre un couple remarquable et une économie de carburant sans équivoque, il vient aussi avec un prix. Mon modèle d’essai, la version haut de gamme, précisons-le, affiche une facture de base de 34 000 $ à laquelle il faut aussi ajouter quelques options.

Moteur diesel, vraiment?

Vous le savez, les moteurs diesel n’ont plus rien à voir avec les anciennes motorisations. Et ceux qui voudraient faire de mauvaises blagues avec le scandale qui a secoué certaines compagnies, Volkswagen notamment, pour leur tricherie dans les tests d’émissions polluantes avec leur moteur diesel, abstenez-vous. Ce temps est révolu, les contrôles sont définitivement plus rigoureux et les moteurs actuels doivent répondre à des critères plus sévères.

Sont-ils pour autant moins polluants? Certainement, même si leurs émissions sont différentes. La véritable nuance cependant se retrouve quand on effectue le calcul de consommation. Imaginez, pour une semaine normale, en sachant que je fais des allers-retours à Montréal et que je roule toute la semaine au volant du véhicule, il m’en coûte plus d’une soixantaine de dollars de carburant.

Ma semaine d’essai au volant du Chevrolet Equinox Diesel n’a pas fait exception. Au total, quelque 447 kilomètres de route, pour un total de 33 $ ou 31 litres d’essence (car oui, il existe encore des endroits où l’on vend le carburant presque 1 $ le litre). On peut donc parler d’une moyenne de 7,0 litres aux 100 km, en deçà des prétentions du constructeur qui affiche une consommation combinée de 7,4!

Il est vrai que j’ai parcouru beaucoup d’autoroute, mais avouez que le résultat est quand même remarquable pour un véhicule spacieux, efficace, doté d’un rouage intégral et qui s’est retrouvé coincé dans les affres de la plus récente tempête de neige!

Petit détail, ce moteur de 4 cylindres développe la bagatelle de 137 chevaux, ce qui parfois peut sembler bien peu, mais se rattrape allègrement avec ses 240 livres-pied de couple.

Note de l’auteur : on l’a déjà expliqué, mais en termes clairs, les chevaux-vapeur mesurent la vitesse à laquelle le véhicule heurterait un mur. Le couple est la distance sur laquelle ce même mur serait transporté (c’est une image évidemment…). Le couple permet donc d’augmenter notamment la capacité de remorquage de l’Equinox jusqu’à 1500 livres, mais fournit aussi des démarrages plus conséquents.

Habitacle spacieux

Le Chevrolet Equinox, c’est un petit VUS. Petit prenant ici une définition un peu large puisqu’il a beau se situer dans la catégorie des véhicules compacts, il a quand même grandi de quelques centimètres au fil des ans. Le résultat est un dégagement intéressant pour la tête et les jambes des occupants ainsi qu’un espace de chargement qui répond bien à sa mission. En fait, il m’a permis de faire le magasinage familial, incluant épicerie et quincaillerie, sans jamais faire de compromis sur l’espace réservé aux occupants.

La vie à bord du Chevrolet Equinox est aussi agréable. Les commandes sont faciles d’utilisation, n’exigent pas d’études universitaires avancées pour être comprises, les sièges avant et arrière sont confortables et offrent un support latéral plus que constant, et les sièges arrière se replient à plat pour laisser encore plus de place de chargement.

Ajoutez à cela une gamme d’équipements de sécurité comme l’aide au maintien en voie, la détection du trafic latéral et les détections d’angles morts, sans compter des caméras aux quatre coins du véhicule pour en faciliter le stationnement, et vous aurez un VUS plus que compétent.

En résumé

La question se pose : que cherche-t-on lorsqu’on magasine un utilitaire sport? Un rouage intégral rassurant, de l’espace pour la famille et les bagages, une économie de carburant appréciable et une conduite agréable sont sans doute les critères les plus courants. Le Chevrolet Equinox répond à tout cela, et bien plus encore, c’est exact. Mais dans sa déclinaison diesel, il faut accepter d’y mettre le prix!

image