18 janvier 2021
Arts martiaux mixtes
Charles Jourdain déterminé à retrouver le chemin de la victoire en 2021
Par: Denis Bélanger

Charles Jourdain

L’année 2020 a été difficile pour le combattant d’arts martiaux mixtes de Belœil, Charles Jourdain (10-3-1). Pour la première fois de sa carrière, il a été écarté de la colonne des vainqueurs pendant douze mois. L’athlète de 24 ans, sous contrat avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC), estime toutefois avoir grandement appris de ces épreuves et en être sorti grandi.

Publicité
Activer le son

En fait, Jourdain a subi une défaite par décision partagée le 13 juin contre Andre Fili (21-8) et soutiré un verdict nul contre Joshua Culibao (8-1-1). Sa dernière victoire remonte au 21 décembre 2019 où il a vaincu Doo Ho Choi par K.-O. (14-4).

Le portrait est loin d’être noir aux yeux de Jourdain qui, au cours de la dernière année, a signé une nouvelle entente de plusieurs combats. « Pour reprendre une citation de Michael Jordan, on ne perd pas vraiment, j’ai juste manqué de temps. Ça m’a fait particulièrement mal au cœur de voir après mon combat contre Fili que lui, le vainqueur, était beaucoup plus magané que moi. » Il ajoute que son duel contre Fili a confirmé sa réelle motivation à se battre : « J’ai su que je ne faisais pas ça pour l’argent, car il ne me reste plus grand-chose de la bourse après le combat. Ç’a été libérateur de constater que j’aimais vraiment ça me battre. […] De plus, avant ça, je prenais plus de temps pour me remettre d’une défaite. »

La troisième défaite en carrière de Jourdain a mis en relief ses difficultés concernant le combat au sol. Il s’est remis rapidement au travail pour s’améliorer à ce chapitre. « Contre Culibao, j’ai esquivé tous les takedowns. Ç’a été une moins bonne soirée au travail pour moi. Certains m’ont critiqué pour cette performance, mais j’ai découvert que l’opinion des gens n’est plus importante pour moi. »

Charles Jourdain ajoute qu’il a su adapter sa routine d’entraînement au contexte de la COVID-19, mais admet qu’il a vu beaucoup de personnes autour de lui souffrir en cette année difficile.

De retour en mars

Charles Jourdain retournera dans l’octogone le 13 mars prochain à Las Vegas. Il est bien content de retourner dans la ville du vice plutôt que de se battre à Abu Dhabi, dans les Émirats arabes unis, comme ce fut le cas à son dernier combat. Il estime avoir senti les effets du décalage horaire. Il sera accompagné par son frère Louis Jourdain, par Fabio Holanda ainsi que par Cyril Robert qui est revenu dans son entourage pour le combat de Culibao. Jourdain a travaillé avec Robert au gymnase Prostar MMA de Mont-Saint-Hilaire, lequel a fermé ses portes au début de l’année.

Le nom de son prochain adversaire reste à confirmer. Selon le Belœillois, on peut enlever deux noms de la liste. Le premier est celui du vétéran Cub Swanson (27-11), car Jourdain l’affronterait à son combat suivant s’il obtient la victoire en mars. « Un de mes rêves quand j’étais jeune était notamment d’affronter Swanson. Oui, je vais me concentrer sur le défi qui s’en vient prochainement. Mais il faut toujours viser plus haut. »

L’autre combattant à oublier pour le choc en mars est l’Ontarien TJ Laramie qui a fait subir à Jourdain sa première défaite en carrière en décembre 2017 dans les rangs de TKO MMA. « TJ est maintenant à l’UFC comme moi. Mais ce ne serait pas bénéfique pour nous de nous affronter avant que nous soyons tous deux dans le top 15. »

image