22 juin 2016
Caillou à Beloeil: les proches de la créatrice en colère
Par: L'Oeil Régional
or-21062016-beloeil-fetenationale-caillou.jpg

or-21062016-beloeil-fetenationale-caillou.jpg

Les proches de la «mère» de Caillou, Hélène Desputeaux, ragent contre la venue de la mascotte Caillou à Beloeil lors de la Fête nationale en raison du bras de fer juridique qui a cours sur le respect des droits d’auteurs.

Résidente de Beloeil, Hélène Desputeaux a mis au monde en 1989 le personnage de Caillou, le bébé au coco dégarni. Pendant 10 ans, elle a mené une bataille juridique contre les Éditions Chouette pour le paiement de ses droits d’auteur.

En 2005, une entente est intervenue entre l’illustratrice et la maison d’édition. Cette «transaction judiciaire» reconnaît Hélène Desputeaux comme la seule titulaire des textes et illustrations de son œuvre. De l’autre côté, l’éditeur peut utiliser l’image de Caillou avec un bonnet.

Selon Mme Desputeaux, cette entente n’est toutefois pas respectée, ce qui l’a amenée à déposer une requête à la Cour supérieure contre les Éditions Chouette, en 2014. Elle veut notamment que les produits dérivés soient déclarés comme ses illustrations.

L’éditeur exploite le personnage de Caillou sous diverses formes et plateformes. Le spectacle de Caillou composé de mascottes est un de ses produits dérivés.

«Les mascottes de ce spectacle sont des reproductions de mes illustrations sur lesquelles j’ai tous les droits, que je n’ai jamais autorisées. Cela fait partie des questions que je soulève devant la Cour présentement», résume par courriel à L’Œil Régional, Hélène Desputeaux.

Sur les réseaux sociaux, les proches de l’illustratrice dénoncent la présentation du spectacle de Caillou à Beloeil.

«Après avoir traîné leurs insignifiantes mascottes dans les salons du livre, les festivals de tout et de rien, les centres d’achats et les stands à patate, voilà que les producteurs de ce show généreusement subventionné utilisent maintenant la Fête Nationale pour tromper le public, pour provoquer, intimider et bafouer Hélène Desputeaux la créatrice de ‪Caillou», écrit son conjoint et copropriétaire de la maison d’édition desputeaux + aubin, Michel Aubin.

Pour sa part, la Ville de Beloeil soutient avoir eu la confirmation que Mme Desputeaux reçoit les redevances pour la présentation des spectacles.

image