23 décembre 2020
Cadillac Escalade : gros et presque trop
Par: Marc Bouchard

J’ai conduit le Cadillac Escalade. Et je n’ai rien heurté. Pas que les choses ne se soient pas occasionnellement un peu trop rapprochées de mon imposante carrosserie, mais les caméras et capteurs logés partout autour du véhicule m’ont sauvé de l’humiliation de heurter quelque chose.

Publicité
Activer le son

Parce qu’il faut bien l’avouer, le Cadillac Escalade ne fait pas dans la discrétion, ni en matière de taille ni en matière de silhouette. Et encore, je suis presque chanceux, j’aurais pu conduire la version allongée de 20 centimètres!

Je l’avoue, j’ai aussi été un peu taquin. J’ai demandé à Chérie de conduire le camion tout en sachant qu’elle devait se rendre à son travail où les espaces de stationnement sont réduits en largeur. J’étais vraiment curieux de savoir comment elle s’en sortirait. Elle n’a finalement pris aucune chance et s’est stationnée à l’autre bout, loin des véhicules déjà en place et sans trop d’égard aux lignes peintes sur le sol. Parfois, il faut ce qu’il faut.

Mais si je parle autant des dimensions du Cadillac Escalade, c’est que la taille imposante du véhicule est la première caractéristique que l’on remarque. Ça et l’abondance de chrome que l’on a ajouté à une silhouette autrement fort moderne et agréable. Le Cadillac Escalade, c’est quand même beaucoup plus que cela.

Des caractéristiques

Réglons d’abord tout de suite le sort des éléphants dans la pièce. Car pour tout le monde, deux évidences s’imposent. Oui, le Cadillac Escalade est dispendieux. Ma version d’essai affichait une étiquette de prix de 125 000 $. C’est beaucoup, mais à la fois largement mérité pour quiconque recherche un imposant VUS sept passagers de luxe, aux capacités technologiques impressionnantes. On est tout à fait dans le créneau de la compétition.

Second éléphant : oui, un Cadillac Escalade consomme. Beaucoup, même trop. On peut en effet se demander pourquoi on a conservé sous le capot un moteur V8 6,2 litres, dont la moyenne de consommation excède les 14 litres aux 100 kilomètres. Il me semble qu’une version hybride aurait au moins pu diminuer un tantinet les cotes de consommation.

Alors, pourquoi faire un tel plat avec le Cadillac Escalade? Parce qu’il se vend, assez bien merci, et qu’il est le symbole d’une large part de l’industrie automobile.

Habitacle soigné

Une fois ces défauts précisés, mentionnons que le Cadillac Escalade est spectaculaire. Son moteur de 420 chevaux est puissant et répond avec aisance. En fait, malgré son poids, le véhicule est étonnamment véloce. Mais c’est le confort de l’habitacle qui impressionne.

Tout est tourné vers le conducteur. Les écrans (dont un OLED incurvé de 38 pouces) sont tournés vers le pilote qui a un accès facile aux informations multiples. Facile à consulter, tactile et doté d’un contrôle vocal exceptionnellement efficace, le système multifonction est agréable et impressionnant. Ajoutez-y un affichage multicolore de 15 pouces, un rétroviseur-caméra et deux écrans arrière de 12,6 pouces, et vous aurez un véritable cinéma à bord.

En plus des fonctions traditionnelles de confort et de divertissement, le système regroupe toutes les commandes utiles, ou moins utiles, du véhicule. Du nombre, un système de navigation à réalité augmentée, jumelé à une caméra qui s’affiche dans le tableau de bord. Une fois activée, non seulement la caméra présente-t-elle une image de la route devant, mais elle ajoutera des flèches dynamiques pointant la direction de la prochaine instruction. Efficace!

Ajoutez à cela une caméra de vision nocturne, permettant de détecter piétons ou autres obstacles logés le long des routes en soirée, et une gamme complète d’aides à la conduite hautement sophistiquées, et vous aurez un véhicule exceptionnellement sécuritaire.

Sur la route

Ne cherchez pas les défauts sur la route. Bien sûr, avec son poids, le Cadillac Escalade n’est pas exactement une voiture de course. Mais la qualité des suspensions, la surprenante précision de la direction malgré ses réticences et la puissance du moteur rendent tout de même la conduite agréable.

Précisons que le Escalade est évidemment à rouage intégral, peut remorquer jusqu’à 7500 livres et offre un abondant espace, tant pour les passagers que pour les bagages. Et petit détail, si la hauteur vous fait un peu peur, sachez que des marchepieds rétractables facilitent l’accès à bord!

Dispendieux, gourmand, c’est vrai, le Cadillac Escalade est tout cela. Mais il est aussi confortable, technologique et totalement agréable. Cadillac en impose avec ses modèles, mais l’Escalade vient couronner cette spectaculaire progression.

image