20 avril 2016
Brouillard et Cadorette poursuivent leur route
Par: Denis Bélanger
Philippe Cadorette

Philippe Cadorette

Au sein de leur équipe respective, les Hilairemontais Nikolas Brouillard, et Philippe Cadorette ont atteint les demi-finales des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Brouillard est ses coéquipiers des Huskies de Rouyn-Noranda, les grands favoris pour aller jusqu’au bout,  ont éliminé au tour précédent l’Armada de Blainville-Boisbriand ainsi que le Beloeilois Joël Teasdale  en cinq parties.  En huit rencontres éliminatoires, Nikolas a compté trois buts et récolté neuf mentions d’aide, pour un total de 12 points.

Pour sa part, le gardien Philippe Cadorette et les Cataractes de Shawinigan ont montré la porte de sortie aux Islanders de Charlottetown et le Granbasilois Nicolas Leblond au terme d’une série de six matchs. Cadorette a su maintenir jusqu’à maintenant une moyenne d’efficacité de 92%.

De son côté, Gabryel Paquin-Boudreau est en vacances depuis lundi soir alors que son équipe des Olympiques de Gatineau a été éliminée par les Wildcats de Moncton. En demi-finale, les Huskies affronteront les Wildcats, tandis que les Cataractes se mesureront au Sea Dogs de Saint John.

Un autre record pour  Cadorette
Sur un autre ordre d’idées, le 15 avril dernier, Philippe Cadorette a battu l’ancien cerbère des Mooseheads d’Halifax Zachary Fucale pour le plus grand nombre de parties jouées à vie en séries dans la LHJMQ. Cadorette, qui a également évolué pour le Drakkar de Baie-Comeau, a disputé son 71e match lors du cinquième match de la série quarts de finale opposant les Cataractes aux Islanders de Charlottetown. Il figure désormais au premier rang de cette catégorie, dépassant Fucale, Roberto Luongo, Adam Russo, Étienne Marcoux et autres.

Il aura la chance d’inscrire à nouveau son nom dans le livre des records de la LHJMQ. En effet, il n’est qu’à trois victoires d’égaler à nouveau Zachary Fucale, cette fois, pour le plus de victoires en carrière en séries. L’espoir des Canadiens en compte actuellement 49 alors que Cadorette en a 46 à sa fiche. Il dépasse Roberto Luongo au troisième rang qui en a 38.

Il s’agit d’une saison historique pour le gardien des Cataractes, lui qui a battu le record pour le plus de blanchissages en carrière pour un gardien de la LHJMQ avec 17. Philippe Cadorette a passé la très grande majorité de sa carrière junior avec le Drakkar de Baie-Comeau, formation avec laquelle il a évolué durant quatre de ses cinq saisons dans la LHJMQ.

 Avec la collaboration de la LHJMQ.

image