9 mars 2017
Ben et Florentine vise le marché de Belœil
Par: L'Oeil Régional
Photo du restaurant Ben et Florentine de Saint-Hyacinthe.

Photo du restaurant Ben et Florentine de Saint-Hyacinthe.

Beloeil n’est pas la seule ville qui accueillera un nouveau restaurant Ben et Florentine.

Beloeil n’est pas la seule ville qui accueillera un nouveau restaurant Ben et Florentine.

La chaîne de restaurants à déjeuners Ben et Florentine veut s’implanter à Belœil.

La direction de l’entreprise annonce l’ouverture prochaine d’un magasin à Beloeil sur certains napperons remis aux tables de ses restaurants. On ignore toutefois quand le projet aboutira. D’après le directeur marketing et communication, Nicolas Lazin, l’emplacement et plusieurs autres aspects demeurent à être planifiées. De son côté, la Ville de Beloeil affirme n’avoir reçu aucune demande à cet effet.

La première succursale de Ben et Florentine a ouvert ses portes en juin 2009 à Vaudreuil-Dorion. La chaîne compte maintenant plus d’une quarantaine de restaurants, dont à Saint-Hyacinthe et Sainte-Julie. Selon la page Facebook de l’entreprise, un 47e magasin démarrera ses activités ce printemps à Terrebonne.

En décembre dernier, le Groupe Restaurants Imvescor a annoncé l’acquisition de la chaîne de restaurants au coût de 17, 7M$. Imvescor possédait déjà les bannières Bâton Rouge, Toujours Mikes, Scores et Pizza Delight. 

Devenir franchisé

Selon le site internet de la chaîne, pour devenir franchisé, il faut avoir d’abord une mise de fonds de 175 000$. L’achat d’un restaurant clé en main de Ben & Florentine requiert au minimum un demi-million. Le franchisé doit de plus remettre 5% de ses ventes brutes à la chaîne. Toujours selon le document d’information destinée aux franchisés, il y aurait «des opportunités» pour le marché de Saint-Basile-le-Grand.

image