5 septembre 2019
2020
Belœil investira 16 M$ dans ses infrastructures
Par: Sarah-Eve Charland

Plusieurs investissements toucheront les terrains de baseball à Belœil. Photothèque | L’Œil Régional ©

Belœil a réservé une enveloppe de 16 261 300 $ pour l’année 2020 de son plan triennal d’immobilisation (PTI). Les saines habitudes de vie, la réfection de rues et des mesures environnementales reflètent les projets en importance.

Le PTI a été adopté à majorité en séance extraordinaire du conseil municipal le 26 août. La mairesse, Diane Lavoie, bien qu’en vacances, a annoncé par le biais d’une vidéo que le PTI repose sur les cinq orientations de la planification stratégique 2018-2028.

La Ville a prévu un budget de 100 000 $ pour des mesures écoénergétiques. Une enveloppe de 50 000 $ s’ajoute à ce montant pour hausser le couvert végétal qui sera dédié à la plantation d’arbres dans les espaces publics. Cette démarche a pour objectif d’accroître de 35 % l’indice de canopée.

Une somme de 1,9 M$ a été réservée afin d’effectuer le pavage et la réfection des rues Iberville et Montenach. Une portion de ce chantier sera financée par le programme de la Taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ). La Ville en profitera pour séparer le réseau sanitaire et pluvial de ces rues afin de contribuer au plan de gestion des débordements dans la rivière.

« Nous savons que de développer un milieu de vie sain et durable passe par la bonification de l’interconnexion entre les espaces verts, les infrastructures publiques et les lieux d’activités favorisant ainsi les déplacements actifs, d’où l’objectif d’augmenter de 10 km le réseau de pistes cyclables », poursuit la mairesse.

Belœil prolongera son réseau cyclable grâce au surplus accumulé. Près de 150 000 $ seront utilisés pour permettre la réalisation en 2020 d’un bouclage du ruisseau des Trente et du boulevard Yvon-L’Heureux Nord. Le tout respecte le plan directeur du réseau cyclable.

Des infrastructures sportives et de loisirs améliorées

La Ville a aussi planifié plusieurs projets touchant les infrastructures sportives sur son territoire. Des améliorations toucheront les terrains de baseball. Au terrain Lorne-Worsley, une cage de frappeurs sera ajoutée pour un investissement de 46 000 $. La Ville achètera une nouvelle estrade au coût de 22 000 $ en plus de refaire l’arrêt-balle du terrain du côté de l’aréna. Des filets du terrain situé du côté de Polybel seront installés pour assurer la sécurité des usagers.

La Ville réservera une somme de 95 000 $ pour remplacer les modules de jeux au parc Mélodie-Dufresne et la réfection des fosses de sable. Cela s’inscrit dans le programme d’aménagement et de réfection. Un montant de 110 000 $ sera dédié à l’aménagement du parc Jacques-Hébert, situé sur la rue Denise-Asselin.

La mise à niveau de l’aréna s’étendra sur une période de six ans. La première phase, en 2020, consiste au remplacement des toiles du plafond pour un montant de 75 000 $. Il y aura aussi le reconditionnement du compresseur à l’aréna, une dépense de 14 000 $. Au cours des prochaines années, la Ville effectuera notamment la réfection du plancher des chambres, le changement de la céramique des toilettes publiques et des comptoirs, la mise à niveau des portes automatiques, le remplacement du tableau indicateur et de la signalisation intérieure.

Au parc de la Baronne, un terrain de basketball sera aménagé en 2020 au coût de 16 000 $. Belœil procédera aussi à la réfection des terrains de tennis au parc Eulalie-Durocher, un investissement de 20 000 $. La Ville engendrera une dépense de 12 000 $ pour installer une table de ping-pong extérieure en béton au parc Victor-Brillon.

Le programme de points sera finalisé en 2020 grâce à un investissement de 37 000 $ qui sera pigé dans les surplus affectés pour les parcs. La Ville installera 10 pipes à eau qui permettent de remplacer les abreuvoirs standards à faible coût. Ces installations facilitent le remplissage de gourdes et de bouteilles d’eau. On ajoutera aussi un abreuvoir au plateau Michel-Brault.

À lire aussi:

image