1 août 2019
L'Œil sur le conseil
Belœil en bref
Par: Sarah-Eve Charland

L’achalandage sur Saint-Jean-Baptiste inquiète. Photothèque | L'Œil Régional ©

Le conseil municipal de Belœil se réunissait en séance ordinaire le 8 juillet et en séance extraordinaire le 22 juillet. Voici quelques faits saillants.

L’achalandage sur Saint-Jean-Baptiste inquiète

Plusieurs citoyens ont partagé leurs inquiétudes concernant l’augmentation de l’achalandage sur la rue Saint-Jean-Baptiste qui est prévue au terme du développement des Bourgs de la Capitale. L’Œil Régional avait dévoilé les détails d’une étude dont les conclusions révélaient un achalandage probable de près de 1000 véhicules par heure, en heure de pointe, sur la rue.

Afin de répondre aux questions des citoyens, la mairesse Diane Lavoie a affirmé que les travaux touchant les deux futurs carrefours giratoires devraient être entamés d’ici deux ans. La Ville est présentement en attente de l’approbation du ministère de l’Environnement pour effectuer le prolongement de la rue Serge-Pepin vers Saint-Jean-Baptiste.

La mairesse ajoute qu’elle travaille auprès de la table des préfets de la Couronne Sud pour obtenir une amélioration de l’autoroute 20 et de la route 116 notamment en implantant des voies réservées pour le transport en commun afin de réduire le nombre de voitures en circulation.

Deux règlements d’emprunt

Les élus ont adopté un règlement d’emprunt de 790 000 $. Cette somme servira à financer des travaux de pavage sur une partie de la rue de l’Industrie, entre la bretelle de la sortie 112 de l’autoroute 20 et la municipalité de Saint-Mathieu-de-Belœil.

Ils ont aussi adopté une dépense et un emprunt de 166 500 $ afin de financer le programme d’aide financière pour la mise aux normes des installations septiques. Cet emprunt sera remboursé par les contribuables qui bénéficieront de cette aide financière.

Taxe sur l’immatriculation

La Ville de Belœil a adopté une résolution afin d’exiger que les sommes récoltées par la taxe sur l’immatriculation des véhicules de promenades pour la Couronne Sud soient spécifiquement utilisées dans le financement des réseaux de transport collectif de ce secteur. Les élus répondent ainsi à des préoccupations manifestées par des citoyens.

Rappelons qu’une taxe annuelle de 50 $ sur l’immatriculation de tout véhicule de promenade sera imposée sur le territoire des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Cette mesure permettrait de récolter environ 100 M$ par année dès le 1er janvier 2021.

La résolution sera transmise à la CMM, à exo, à l’Autorité régionale de transport métropolitain, au député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, et au ministre responsable de la Montérégie, Christian Dubé.

Séances extraordinaires filmées

Les élus ont annoncé que toutes les séances extraordinaires seront désormais filmées et diffusées en direct sur la page Facebook de la Ville de Belœil. Les citoyens pourront aussi transmettre leurs questions en direct. Cette décision s’inscrit dans la vision de la planification stratégique 2018-2028.

Achat du terrain voisin à l’Hôtel de ville

Belœil a autorisé l’acte de vente visant à acheter le terrain adjacent à l’hôtel de ville. « C’est un projet important pour la ville de considérer ce terrain-là advenant le cas où on aurait des projets d’agrandissement de l’hôtel de ville », affirme la mairesse Diane Lavoie.
Ce terrain s’étend sur 1258,90 mètres carrés. Les élus ont autorisé la mairesse et le greffier de signer l’acte de vente qui représente une transaction de 110 000 $.

image