7 juin 2019
L'Œil Régional
Belœil en bref
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville a autorisé l'achat de nombreux livres pour la bibliothèque municipale Durocher. Photothèque | L'Œil Régional ©

Le conseil municipal de Belœil se réunissait en séance ordinaire le 27 mai. Voici quelques faits saillants.

Belœil présente un surplus de 2,6 M$

La Ville a enregistré un surplus de 2,6 M$ pour l’année 2018. L’augmentation du nombre de permis de construction et des taxes ainsi qu’une diminution des dépenses expliquent entre autres ces résultats financiers positifs.

« On est très heureux. On a eu une année record qu’on n’avait pas prévue. Plus de 180 M$ de nouveaux projets. Ce n’est pas si important que ça comme écart sur notre budget initial. La trésorerie a fait un budget assez bien ficelé pour qu’on n’ait seulement que 2,6 M$ en surplus », affirme la mairesse de Belœil, Diane Lavoie.

Sur un budget total de 41 377 890 $, la Ville a enregistré près de 1,6 M$ de nouveaux revenus en nouvelles taxes foncières, taxes de mutation, permis de construction et de lotissement. Elle a aussi déboursé un million de dollars de moins que prévu au budget initial.

La directrice générale, Martine Vallières, rappelle qu’on verra l’impact des nouvelles constructions sur le rôle d’évaluation seulement en 2019 puisque les immeubles doivent être construits avant d’être taxés. La Ville a d’ailleurs prévu cette augmentation au sein du budget 2019. De plus, certains bâtiments dans le parc industriel bénéficieront d’un congé de taxes pendant trois ans grâce aux nouveaux programmes de subventions.

En 2018, Belœil a investi 17 M$ en immobilisation, ce qui inclut les infrastructures, les bâtiments, les équipements, l’ameublement et le centre aquatique. La richesse foncière de la Ville a atteint 2,8 milliards de dollars. Au 31 décembre 2018, l’endettement total de Belœil atteignait 60 162 209 $.

Le Laurier Condominiums cède des terrains

Le Laurier Condominiums a cédé quatre lots de terrain à la Ville de Belœil à titre de contribution aux fins de parcs, terrains de jeux et espaces naturels. Cette transaction est en lien avec la cession aux fins de parcs requis à la suite de l’émission du permis de lotissement de ce projet. Normalement, les terrains sont cédés à la fin des travaux de construction.

Belœil achète pour 117 000 $ de livres

Belœil a autorisé l’achat de livres et publications pour un montant de 117 000 $. La bibliothèque municipale Durocher bénéficiera de ces achats qui seront effectués dans les librairies Buropro Citation, Librairie Le Fureteur, Librairie Renaud-Bray et la Librairie Alire.

La Ville a décidé de regrouper cet achat afin de soumettre une demande d’aide financière au programme Appel de projets en développement des collections des bibliothèques publiques autonomes du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Selon l’article 573.3 de la Loi sur les cités et villes, une exception au processus d’appel d’offres pour un contrat dont l’objet est la fourniture de biens meubles ou de services reliés au domaine artistique ou culturel ou la fourniture d’abonnements s’applique. Achat d’un projecteur

Les élus ont autorisé l’achat d’un projecteur pour le Plateau Michel-Brault pour un montant de 11 843,34 $. L’achat a été effectué chez AVH Technologies. Ils ont aussi donné un contrat pour cette même entreprise pour la fourniture et l’installation d’équipements pour les projections au Plateau Michel-Brault pour un montant de 22 295,98 $.

image