11 mars 2021
L’Œil sur le conseil
Belœil en bref
Par: Sarah-Eve Charland

Le Quartier général pourra opérer une crèmerie dans un bâtiment accessoire. Photothèque | L’Œil Régional ©

Les élus de Belœil ont pris plusieurs décisions en séance du conseil le 22 février. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Toponymie

Les élus ont adopté une politique de dénomination toponymique qui permet aux citoyens de participer aux choix. Les participants peuvent soumettre un nom en remplissant un formulaire disponible au www.beloeil.ca/toponymie.

« Nous avons la chance d’avoir des liens tissés serrés avec nos citoyens. C’est pour cette raison qu’il est important pour nous de les impliquer dans ce type de décision. Les citoyens sont invités dès maintenant à recommander des noms de rues, de parcs et d’édifices qui ont une signification pour eux, pour souligner la mémoire d’une personne ou ajouter une spécification historique à un endroit », affirme la mairesse Diane Lavoie.

Les élus ont nommé un boisé dans les Bourgs de la Capitale au nom de Simone-Monet. Ils ont aussi nommé la Halte Eugène-Caron (en face des rues Biron et Verchères), le Quai du Vieux-Moulin et la Halte Val-Joli (au coin des rues Gagnon et Richelieu).

Trame verte et active

La Ville a obtenu une aide financière de 25 285 $ dans le cadre du Programme pour les milieux de vie durables du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Le projet se nomme Trame verte et active. Le cout du projet total est de 50 569 $. L’organisme Nature-Action Québec a offert une contribution de 6500 $. Belœil offrira des services et de la main-d’œuvre, ce qui représentera une valeur de 2200 $. Elle déboursera donc 16 584 $ de son budget. Ce projet s’inscrit dans le Plan de lutte contre les îlots de chaleur et le ruissellement de Nature-Action Québec. Pour le moment, la Ville n’a pas l’autorisation de dévoiler les détails du projet. Le dévoilement devrait se faire prochainement.

Réaménager les bureaux des loisirs

Les élus ont accepté de réaménager les espaces de travail du Service des loisirs afin de les transformer en espaces coworking. Cette décision découle d’une demande de la Direction des loisirs. Le contrat a été accordé à Protech Construction au montant de 41 459,64 $, taxes incluses. Un espace de coworking consiste à un lieu où les employés partagent les mêmes bureaux et les mêmes espaces.

Plan d’action de la politique familiale

La Ville de Belœil a adopté son plan d’action 2021-2026 de la politique familiale. Ce plan d’action regroupe les actions touchant les familles, les jeunes, les aînés et les personnes handicapées. Le document fait état de 30 orientations et de 63 actions. « Plus que jamais, le soutien et l’orientation de nos actions en faveur des familles, des jeunes, des aînés et des personnes handicapées sont primordiaux dans notre société. En regroupant ainsi nos différentes actions pour ces clientèles, c’est aussi une façon de collaborer entre nous et de favoriser cette même collaboration entre l’ensemble de nos citoyens », mentionne le conseiller municipal et président de la commission de la politique familiale, Pierre Verret.

Crèmerie au Quartier général

Les élus ont adopté un projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’immeuble (PPCMOI) afin de permettre au Quartier général d’aménager un bâtiment accessoire isolé en crèmerie. Le bâtiment devra s’étendre sur une superficie maximale de 25 mètres carrés et ne devra pas dépasser 4 mètres de hauteur. L’ensemble du PPCMOI est soumis au processus d’approbation référendaire. Les personnes habiles à voter des zones concernées et des zones contiguës pourront faire une demande écrite pour qu’un registre soit tenu.

image