8 octobre 2020
L’Œil sur le conseil
Belœil en bref
Par: Sarah-Eve Charland

Les élus de la Ville de Belœil se sont réunis en séance du conseil le 28 septembre en visioconférence. En raison du palier d’alerte en zone rouge de la Communauté métropolitaine de Montréal, les membres du conseil ont décidé de tenir aussi la prochaine séance du mois d’octobre en mode virtuel.

Publicité
Activer le son

Le gel des taux d’intérêt se poursuit

La Ville a choisi de maintenir le gel des taux d’intérêt et des pénalités applicables aux taxes foncières non payées jusqu’au 31 octobre. Les membres du conseil ont toutefois souligné qu’il s’agissait de la dernière prolongation.

Un bar à vin gourmand

La Ville a annoncé qu’un commerce occupera bientôt le local au 3, rue Saint-Jean-Baptiste. Il s’agit d’un bar à vin gourmand. Un plan d’implantation et d’intégration architecturale concernant l’affichage a été déposé et approuvé par le conseil municipal.

Les Industries Bonnevilles’agrandissent

Les Industries Bonneville, situées sur le chemin de l’Industrie, prévoient agrandir leur bâtiment principal. La demande de permis vise à permettre l’agrandissement du bâtiment par l’ajout d’une section de trois étages sur pilotis qui sera relié au bâtiment principal par une passerelle et un couloir sur deux étages. Les élus ont accepté le plan d’implantation et d’intégration sous certaines conditions ayant pour objectif de mettre les aménagements paysagers en avant-plan.

Le CCU refuse, les élus acceptent

Malgré la recommandation du comité consultatif d’urbanisme (CCU) de refuser, les élus ont approuvé une dérogation mineure déposée par le propriétaire du 264-360, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier. Ce dernier souhaite déplacer l’abri de matières résiduelles pour l’installer face à la rue Cartier. Le CCU jugeait qu’il y avait d’autres solutions possibles ayant moins d’impact sur la qualité de vie des résidents à proximité. Les élus ont toutefois mentionné être satisfaits de certaines modifications apportées par le propriétaire qui consiste à démolir le plus petit abri à matières résiduelles et à déplacer l’autre abri sur la rue Cartier. La demande de dérogation mineure, incluant les modifications, a été approuvée par les élus.

image