12 mars 2020
L'Œil sur le conseil
Belœil en bref
Par: Sarah-Eve Charland

Photothèque | L’Œil Régional ©

Les élus de la Ville de Belœil se sont réunis en séance du conseil le 24 février. Voici quelques faits saillants

Critères du livre d’or

Les élus ont établi les critères d’admissibilité pour signer le livre d’or de la Ville. Dorénavant, les personnes ou les catégories d’événements autorisés sont les anniversaires de commerces ou d’organismes, les athlètes belœillois ou de clubs de Belœil médaillés aux championnats régionaux, provinciaux, canadiens ou internationaux, les groupes ou individus ayant reçu une reconnaissance ou un hommage particulier, les actes de bravoure, l’inauguration d’infrastructures municipales ou de nouveaux parcs, les jumelages avec d’autres pays, les maires d’un jour et l’assermentation du conseil.

Entente de sécurité civile

Les membres du conseil ont approuvé une entente relative à l’établissement d’un plan d’entraide intermunicipale en matière de sécurité civile entre Belœil, Mont-Saint-Hilaire, McMasterville, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathieu-de-Belœil. Cette entente visera à se préparer à intervenir en cas de sinistre et à établir une entente d’entraide entre municipalités.

Nomination du directeur des travaux publics

La Ville de Belœil a nommé Dany Dolan, qui occupait le poste par intérim, au poste de directeur des travaux publics. Son salaire annuel se situera à 110 017 $. Rappelons que l’ancien directeur avait quitté ses fonctions en novembre dernier. La Ville a versé 53 490,38 $ en indemnité de départ à l’employé, l’équivalent de 25 semaines de salaire de préavis.

Prolonger le programme de rénovation

Belœil espère prolonger son programme Rénovation Québec 2020-2021 de la Société d’habitation du Québec afin de rénover les bâtiments du Vieux-Belœil. Bien que la Ville détienne une liste d’attente de trois ans pour ce programme, elle avait obtenu un budget de 153 000 $ pour l’année 2019-2020, dont la moitié devait être assumée par la Ville. Les membres du conseil ont demandé un budget de l’ordre de 250 000 $. Cette somme, si obtenue, devra être déboursée au printemps 2020.

Changer le zonage d’une parcelle de terre agricole

La Ville a appuyé la demande d’un propriétaire de convertir deux lots de terres agricoles afin d’y permettre la construction de commerces. Ces parcelles de terres, de 2207,3 m² et 7394 m², se retrouvent en arrière du restaurant McDonald’s et ne seraient pas utilisées pour de l’agriculture. Le propriétaire, qui est une entreprise à numéro, a déposé une demande d’autorisation à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

Remplacement du terrain synthétique

Belœil a donné le contrat de remplacement du terrain synthétique à l’école secondaire Polybel au plus bas soumissionnaire conforme, L.M.L. Paysagiste et Frères inc., au coût de 917 122,81 $. Six entreprises avaient soumis une soumission. Le coût sera partagé entre la Ville (629 966,27 $) et la Commission scolaire des Patriotes (287 157,54 $).Les travaux devraient débuter en mai pour se terminer en août. Le contrat comprend le remplacement du terrain synthétique et l’aménagement de la piste d’athlétisme. n

image