8 novembre 2019
Belœil demande à réduire la vitesse sur la rue Richelieu
Par: Sarah-Eve Charland

Belœil veut faire réduire la vitesse sur la 133. Photo Vincent Guilbault

Les élus de la Ville de Belœil estiment que la réduction de la vitesse à 50 km/h sur la rue Richelieu, entre la montée Pré-Vert et Saint-Marc-sur-Richelieu, est nécessaire pour des raisons de sécurité. Ils interpellent donc à nouveau le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Des demandes en ce sens avaient aussi été envoyées en 2007 et 2016. Selon la Ville, le MTQ avait refusé en 2007 de réduire la vitesse sur cette artère pour des raisons d’uniformité sur le réseau routier provincial. Le MTQ avait consenti à changer la vitesse située à 90 km/h pour 80 km/h en 2016.

Malgré tout, la Ville croit toujours que cette réduction est insuffisante. Une résolution a donc été adoptée par les élus en séance du conseil du 28 octobre pour réduire la vitesse à 50 km/h. Cette demande est exprimée par les citoyens de la rue Richelieu depuis plusieurs années pour une question de sécurité, surtout dans le secteur où il y a des résidences, souligne la porte-parole de la Ville, Caroline Nguyen Minh.

Les membres du conseil ont aussi adopté une résolution pour demander au MTQ de réduire la vitesse à 50 km/h au moins de façon temporaire sur cette même parcelle de route en attendant que des travaux de réfection de la chaussée se réalisent.

Selon la Ville, l’état de la chaussée sur la rue Richelieu s’est rapidement dégradé entre les numéros civiques 2364 et 3000. Les vibrations causées par la circulation seraient dommageables pour les propriétés longeant cette rue, particulièrement pour leur fondation. La chaussée présente plusieurs défauts comme des fissurations, des nids-de-poule et du rapiéçage.

De plus, la Ville insiste auprès du MTQ pour que les travaux se réalisent dans les meilleurs délais.

Les deux résolutions seront aussi envoyées au député de Borduas, Simon Jolin-Barrette.

image