27 mars 2019
Attention chien dangereux, le combat de Lise Vadnais
Par: L'Oeil Régional
Attention chien dangereux est la croisade de Lise Vadnais. Le livre entremêle l’histoire de sa sœur et des arguments pour bannir les pitbulls.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Attention chien dangereux est la croisade de Lise Vadnais. Le livre entremêle l’histoire de sa sœur et des arguments pour bannir les pitbulls. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Un texte de Fadwa Lapierre

Le 8 juin 2016 est une date à jamais gravée dans la mémoire de Lise Vadnais. Sa sœur Christiane a été tuée par un pitbull dans la cour de sa maison à Pointe-aux-Trembles. Le drame a fait couler beaucoup d’encre et un débat polarisant fait rage depuis. Pour ou contre les pitbulls?

Dans le livre Attention chien dangereux, l’Hilairemontaise tient à tout prix à rappeler que la mort de sa sœur n’est pas qu’un simple fait divers. « C’est ma façon de passer à travers ça, une mission que je me suis donnée, sans savoir dans quoi je m’embarquais! Ma sœur ne sera pas morte pour rien. Je vais le dire tellement fort qu’il y a des choses qui vont changer. On en parle beaucoup plus qu’avant. On ne peut plus continuer d’accepter le pitbull comme chien domestique, dans nos familles et dans notre société. »
Au cours de ce récit, on en apprend énormément sur la famille Vadnais, les bons et les mauvais côtés. Une façon authentique pour Mme Vadnais d’humaniser l’histoire, démontrer que derrière les statistiques, il y a un drame que n’importe qui d’entre nous aurait pu vivre.
Le passage des derniers moments de Christiane Vadnais donne froid dans le dos. L’attaque de Lucifer, le chien du voisin, est très détaillée et difficile à lire. Un choix conscient; Lise Vadnais a eu accès aux photos de la scène et au rapport d’enquête. « Ma sœur a vécu l’horreur. Mourir en se faisant manger par un chien, c’est terrible. Elle n’est pas morte sur le coup, elle a souffert le martyre. Je ne veux pas m’en faire accroire, ni en faire aux gens. C’est la réalité. »
Depuis la tragédie, Lise Vadnais s’informe méthodiquement sur le sujet. Elle a répertorié grand nombre de cas qui se retrouvent dans son livre. L’objectif est de déboulonner les mythes qui circulent et que les gens prennent position dans le débat. Chaque fois qu’elle s’exprime sur la place publique, elle essuie plusieurs insultes de certains propriétaires de pitbulls.
« Les pro-pitbulls n’écoutent pas ce que je dis. Ils ont l’impression que je veux tuer leur chien! Je suis une amoureuse des chiens, j’en ai moi-même, s’explique-t-elle. Je ne souhaite pas martyriser les pitbulls. Pour une question de sécurité publique, il faut les stériliser, en arrêter l’élevage et les bannir de nos territoires. »
Lorsqu’on lui demande si elle se sent habitée par un sentiment de vengeance, Lise Vadnais soutient que non. Elle avoue toutefois être en colère contre la désinformation que véhiculeraient à son avis certains élus et spécialistes sur la question.
« Quarante et un pays dans le monde l’ont fait, des centaines de villes américaines, nos voisins de l’Ontario. Ce n’est pas un accident, ce qui est arrivé, ça arrivera encore. Ça suffit. Il faut le dénoncer et réviser la loi », ajoute celle qui a espoir que le nouveau gouvernement changera la donne.

image