14 décembre 2018
Arts martiaux mixtes : soirée parfaite pour nos combattants
Par: Denis Bélanger

Corinne Laframboise (droite) a réussi à avoir le dessus sur Morgane Ribout. Photo: Denis Bélanger

Corinne Laframboise (droite) a réussi à avoir le dessus sur Morgane Ribout. Photo: Denis Bélanger

De son côté, Yohan «le lion» Lainesse a signé  sa deuxième victoire en autant de sorties chez les professionnels à 170 lb par K.-O.

De son côté, Yohan «le lion» Lainesse a signé  sa deuxième victoire en autant de sorties chez les professionnels à 170 lb par K.-O.

Le combattant d’arts martiaux mixtes de Beloeil Charles Jourdain (8-1) a enfin réussi vendredi dernier à conquérir au Centre Bell la ceinture de champion des 145 lb de l’organisation TKO MMA en battant en finale de gala le champion en titre Alex Morgan (9-4). La performance de Jourdain est venue clore une soirée parfaite pour les combattants de la région qui sont tous repartis gagnants du domicile du Canadien.

La veille du combat, à la pesée, l’aspirant au titre avait prédit une victoire au premier round. Il a tenu parole en signant une soumission via guillotine aux dépens de Morgan dans la dernière minute du premier assaut. Il s’est empressé par la suite d’aller chercher la ceinture qui lui avait échappé un an auparavant.

Le produit du Prostar de Mont-Saint-Hilaire aimerait bien effectuer la défense de son titre au prochain gala de TKO qui aura lieu le 8 février au Centre Vidéotron de Québec afin d’être de la même affiche que son bon ami Yoni Sherbatov. Ce dernier était dans le coin de Jourdain vendredi et se battra dans la vieille capitale pour le titre des 125 lb.

Comme potentiel futur adversaire, Charles Jourdain a évoqué le nom de  Cleiton Duarte (18-2). Originaire du Brésil, Duarte avait notamment participé à une mouture de l’émission The Ultimate Fighter de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) en 2013.

Laframboise rebondit
La combattante  originaire de Saint-Mathieu-de-Beloeil Corinne Laframboise a aussi décroché la victoire avant la limite. Remontant dans l’octogone après avoir subi la défaite à sa précédente sortie, Laframboise (3-2) affrontait une ancienne championne du monde de judo en Morgane Ribout (4-1), qui était alors invaincue en arts martiaux mixtes. Corinne Laframboise a réussi à faire abdiquer sa rivale par étranglement triangulaire. La jeune femme de 29 ans admet qu’elle ressentait de la nervosité avant d’affronter son adversaire qui n’a été confirmé qu’il y a quelques semaines à peine.

«Je suis toujours stressée avant le combat. Si je ne le suis pas, je ne dois pas être à la bonne place. J’ai travaillé fort pour rester plus concentrée. J’ai notamment fait des méthodes de visualisation et ç’a porté fruit, raconte-t-elle. Ce qui a fait la différence dans ce combat par rapport au précédent est le travail mental. J’ai juste travaillé sur moi. Je n’ai pas eu le temps de travailler sur elle, car j’ai su que je l’affrontais il n’y a que  deux semaines.»

Le Centre Bell porte chance à Laframboise qui a signé ses deux gains chez TKO au domicile du Canadien de Montréal. Ses défaites sont survenues à l’extérieur de la Métropole. Elle évite toutefois le jeu des superstitions et aimerait bien se battre au prochain gala de TKO qui aura lieu le 8 février au Centre Vidéotron de Québec. Elle aimerait bien y venger sa défaite par décision survenue à Québec le 21 septembre contre Jade Masson-Wong . «Je veux aller rechercher cette victoire contre Jade. C’est clair que la prochaine fois, je ne laisserai aucun doute.»

Un combat revanche entre les deux combattantes à Québec semble peu probable, le promoteur Stéphane Patry ayant dit à La Voix des Guerriers qu’il n’était pas intéressé à voir immédiatement cet affrontement. Masson-Wong va d’ailleurs se battre le 8 pour le titre vacant des 125 lb. L’adversaire reste à confirmer.

Le lion rugit encore
De son côté, Yohan «le lion» Lainesse a signé  sa deuxième victoire en autant de sorties chez les professionnels à 170 lb par K.-O. aux dépens cette fois-ci de Sean Meade. Originaire de Varennes, il s’entraîne au Complexe Multi Fonctionnel 2.0 de Saint-Mathieu-de-Beloeil où il reçoit les précieux conseils du spécialiste du jiu-jitsu Lee Villeneuve. En plus de Villeneuve, Lainesse était accompagné du propriétaire du complexe, Michael Dubois.

image