24 mars 2016
Apnée du sommeil:le ministre Barrette refuse de payer les traitements
Par: L'Oeil Régional
Marie-Eve Gaudreau a déposé une pétition au gouvernement du Québec pour un remboursement des équipements traitant l'apnée du sommeil.

Marie-Eve Gaudreau a déposé une pétition au gouvernement du Québec pour un remboursement des équipements traitant l'apnée du sommeil.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a fermé la porte à un remboursement par l’assurance maladie des équipements traitant l’apnée du sommeil, comme le souhaitait une jeune femme de Belœil.

M. Barrette préfère insister sur la promotion des saines habitudes de vie et sur la prévention des problèmes reliés au poids pour combattre ce trouble du sommeil caractérisé par la perturbation de la respiration.

«Nous sommes sensibles à la situation que vivent les personnes atteintes et c’est pourquoi il nous semble essentiel d’agir à la source en privilégiant la prévention», a-t-il écrit dans une lettre.

Le ministre de la Santé répondait à la pétition déposée en février dernier à l’Assemblée nationale par Marie-Eve Gaudreau, qui est animatrice à TVR9, et le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette. La pétition a recueilli 1037 signatures.

La résidente de Belœil réclamait que les équipements traitant l’apnée du sommeil soient remboursés en totalité ou en partie par la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Les masques et les machines coûtent cher et sont essentiels pour traiter cette maladie, soutient-elle.

«Ordinaire»

La jeune femme a appris en 2007 qu’elle souffrait de l’apnée du sommeil. La jeune femme ne cache pas sa déception par rapport à la réponse du ministre qu’elle trouve «ordinaire».

Mme Gaudreau, qui n’est pas touchée par l’obésité, affirme qu’elle est la preuve que d’autres facteurs causent l’apnée du sommeil. Dans son cas, c’est en raison d’une malformation.

«Quand même que je dise demain que je vais perdre 15 lb, ça ne va rien changer du tout. Tu me dirais: mange mieux, fait de l’exercice. Ça va être bon pour d’autres choses, mais pas pour ça.»

Selon elle, une personne avec un surplus de poids et souffrant de l’apnée du sommeil a autant besoin d’une machine afin d’avoir un minimum d’énergie.

Le député caquiste trouve aussi déplorable la réponse du ministre. M. Jolin-Barrette estime que M. Barrette démontre une «insensibilité par rapport aux gens qui sont victimes d’une pathologie.»

«Le ministre est complètement décalé par rapport de la réalité. Il y a plein d’individus qui souffrent de cette maladie et qui ont aussi de saines habitudes de vie. L’apnée du sommeil, ce n’est pas seulement un individu qui a un surplus de poids.»

image