27 septembre 2018
Annie Desharnais courtise les jeunes électeurs
Par: Karine Guillet
Annie Desharnais a envoyé une lettre aux jeunes électeurs dans laquelle elle mise notamment sur les enjeux environnementaux pour les convaincre d’exercer leur droit de vote. Photo:Gracieuseté

Annie Desharnais a envoyé une lettre aux jeunes électeurs dans laquelle elle mise notamment sur les enjeux environnementaux pour les convaincre d’exercer leur droit de vote. Photo:Gracieuseté

La candidate de Québec solidaire, Annie Desharnais, veut aller chercher le vote des jeunes électeurs. À l’instar d’autres candidats solidaires, l’orthophoniste de formation a envoyé une lettre personnalisée aux 18-20 ans pour les convaincre d’exercer leur droit de vote.

Les 18-34 ans représentent le tiers de la population apte à voter, mais près de la moitié n’exercent pas leur droit de vote, selon le DGEQ. Selon le sondage Léger publié la semaine dernière par Québecor, c’est chez les 18-34 ans que Québec solidaire était le plus populaire, raflant 25 % des intentions de vote dans ce groupe d’âge.
La candidate solidaire appelle la jeune génération à voter pour ses convictions plutôt que de façon stratégique. «Les décisions politiques qui se prendront dans le prochain mandat auront des répercussions sur l’avenir de la planète et sur la qualité de vie des citoyens de Borduas», soutient Mme Desharnais.
Elle compte d’ailleurs continuer à être présente dans la circonscription même si elle n’était pas élue pour représenter les électeurs solidaires.

Enjeux environnementaux
La candidate solidaire en a aussi profité pour rappeler ses engagements environnementaux. Elle souhaite notamment bonifier le circuit de bornes électriques, surtout que Saint-Antoine-sur-Richelieu, Sainte-Madeleine, Sainte-Marie-Madeleine, Saint-Mathieu-de-Belœil et Saint-Jean-Baptiste n’en ont toujours pas sur leur territoire.
Elle s’oppose également à l’exploitation de produits pétroliers dans la région, comme partout ailleurs dans la province.

image