25 août 2017
Amélie Beaulieu, une as du volleyball
Par: Denis Bélanger
Amélie Beaulieu en action. Photo: Gracieuseté

Refilez à Amélie Beaulieu un ballon de volleyball pour comprendre à quel point elle est mordue de ce sport. La jeune femme de Saint-Basile-le-Grand se débrouille aussi bien dans un gymnase que sur la plage.

Amélie Beaulieu pratique le volleyball traditionnel à l’âge de 12 ans. Depuis quelques années, elle s’est mise à pratiquer le volleyball de plage. Elle souhaite continuer à jouer les deux. Elle a connu un été rempli de compétitions en plage et devrait bientôt retrouver en gymnase ses coéquipières des Élans du Cégep de FX-Garneau.

«Ce sont deux sports bien différents. En gymnase, tu as des taches précises, tandis que tu fais tout sur la plage. J’estime que c’est plus exigeant en volleyball de plage, alors que nous ne sommes que deux pour tout faire.»

Amélie Beaulieu a été sélectionnée sur l’équipe de compétition du Québec cet été. Elle a eu ainsi la chance de recevoir les précieux conseils de l’ancienne médaillée olympique en volleyball de plage, Annie Martin.

«C’est mon idole. C’est très inspirant d’être entrainée par elle. Elle avait la même grandeur que moi, soit 5 pieds 7, et s’est fait dire souvent qu’elle était trop petite. Quand je vois ce qu’elle a accompli, je me dis que tout est possible.»

Amélie Beaulieu a de plus retrouvé sur l’équipe du Québec sa bonne amie et partenaire de prédilection en compétition sur plage Koralie Courcy. Un concours de circonstances a eu pour effet de séparer les deux complices l’été dernier lors des Jeux du Québec de Montréal. Courcy a eu pour cette compétition une nouvelle partenaire pour représenter la Rive-Sud. Le duo a éventuellement gagné l’or.

Amélie Beaulieu admet qu’elle ne serait peut-être pas restée sur l’équipe du Québec si Koralie Courcy n’avait pas été sélectionnée. Pas question de vivre une autre séparation, quoi.

Championnat canadien

Amélie Beaulieu et sa complice Koralie Courcy ont participé le week-end dernier au championnat canadien à Ottawa. Chez les 18 ans et moins, le duo a terminé au 4e rang du tiers 2, après une défaite au match de la médaille de bronze en trois manches. Beaulieu et Courcy ont terminé la compétition au 12e rang total sur une vingtaine d’équipes participantes.

Avant de partir, avec peu de détail sur ses adversaires, Amélie Beaulieu visait un top 5. «Je suis fière de notre performance. Nous avons tout donné et les équipes étaient beaucoup plus fortes qu’à l’habitude. C’est donc réussi comme fin de semaine.»

Notons que peu de temps avant cette compétition, les deux amies avaient remporté la médaille d’argent au championnat québécois.

image